Signature d’une convention de financement d’environ 32,8 milliards de FCFA, jeudi
APS
SENEGAL-FRANCE-ECONOMIE

Signature d’une convention de financement d’environ 32,8 milliards de FCFA, jeudi

Dakar, le 15 jan (APS) – Le ministre de l’Economie, du Plan e de la Coopération, Amadou Hott et le Directeur de l’Agence française de développement (AFD) à Dakar, Alexandre Pointier, vont procéder, jeudi, à la signature d’une convention de financement, d’un montant de 50 millions d’euros (environ 32,8 milliards de FCFA) dédié au renforcement de la gouvernance financière au Sénégal.
 
La cérémonie de signature, prévue à 11h30, à la salle de conférence du ministère des Finances et du Budget, se tiendra en présence de l’Ambassadeur de France au Sénégal, Philippe Lalliot, selon le communiqué parvenu à l’APS.
 
Avec cet accord, l’AFD compte ainsi "accompagner le gouvernement du Sénégal dans la mise en œuvre des réformes budgétaires et financières en vue d’une gestion plus performante des finances publiques et d’un renforcement de la transparence budgétaire, avec un financement de 50 millions d’euros, soit environ 32,8 milliards de FCFA".
 
"Ce financement sous forme d’appui budgétaire sectoriel a pour finalité d’accompagner les efforts du gouvernement sénégalais dans la mise en œuvre de sa stratégie de réforme des finances publiques afin de lui permettre d’atteindre les objectifs ambitieux de la seconde phase du Plan Sénégal émergent, pour la période 2019-2023", indique la même source.
 
Elle ajoute par ailleurs que "ce projet contribuera à renforcer l’exhaustivité et la transparence du budget de l’Etat à travers la mise en place effective de la budgétisation en mode programme et une meilleure communication de l’information budgétaire au niveau du public".’
 
"Il permettra également d’améliorer la mise en œuvre des investissements publics et accompagnera les autorités sénégalaises dans leur volonté de mieux encadrer les établissements et entreprises publics, ainsi que les risques budgétaires. Dans le même temps, il favorisera un accroissement de la mobilisation des recettes fiscales", selon le communiqué.


MK/OID/ASB