Incendie du
APS
SENEGAL-COMMERCE-DIVERS

Incendie du "Parc Lambaye" : Aly Ngouille Ndiaye annonce l’ouverture d’une enquête

Dakar, 18 nov (APS) - Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye a annoncé samedi l’ouverture d’une enquête par la police pour déterminer les causes de l’incendie qui a ravagé la veille le "Parc Lambaye" de Pikine. 
 
"Nous avons beaucoup de dégâts matériels, heureusement, il n’y a pas eu une perte en vie humaine et la police va ouvrir une enquête pour déterminer les causes de l’incendie", a dit le ministre a dit le ministre à la fin de sa visite du "Parc Lambaye", cette grande place spécialisée dans la brocante et située dans la grande banlieue dakaroise.
 
Situé à l’entrée de Pikine, sur la route nationale numéro une, ce site abrite un important dépôt de bois, de portes, de plaques de contreplaqué, d’ardoise pour toitures, entre autres matériel de construction.
 
Un incendie s’y est déclaré vendredi matin, l’ampleur des flammes était telle que les sapeurs-pompiers ont passé la journée entière à les combattre, au prix d’importants dégâts matériels davantage amplifiés par la vétusté des emplacements de ce temple de l’informel qui se caractérise par son mauvais aménagement.
 
Le ministre de l’Intérieur a indiqué que l’Etat va accompagner la SENELEC qui a annoncé une plainte contre X à la suite de cet incendie où la société nationale d’électricité a subi beaucoup de dégâts matériels. 
 
Aly Ngouille Ndiaye a par ailleurs a annoncé que les commerçants se trouvant sur les lignes hautes tension de la SENELEC, "vont être délocalisés". De même, il a insisté sur la restructuration du site, après avoir eu des échanges avec les sinistrés et les autorités administratives du département de Pikine 
 
"La délocalisation suppose que [le site] ne soit pas à une bonne place. Peut-être que le marché est à une bonne place, parce étant sur un titre foncier privé d’après nos informations, mais on sait que les conditions d’installation ne sont pas bonnes", a-t-il fait remarquer. 
 
"Il s’agira de voir s’il existe une autorisation de construire ce marché. Si elle existe, certainement il y a des corrections à faire. Mais si elle n’existe pas, nous allons prendre toutes les mesures pour réorganiser l’occupation de ce marché et cela est sans délai’’, a-t-il averti. 
 
Pour lui, "ce n’est pas la première fois que le marché brûle, ce sont des populations qui y travaillent, il faut les accompagner, mais pas dans l’anarchie". 
 
"Ils (les sinistrés) ont juste perdu, combien de Sénégalais aujourd’hui ont perdu parce qu’ils n’ont pas pu avoir accès à l’électricité dans Dakar ?", a déploré le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique.
 
"Combien de groupes électrogènes ont été mis en marche simplement parce que ces gens occupent des espaces illégaux", s’est demandé Aly Ngouille Ndiaye.
 
Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a salué le travail des sapeurs-pompiers et de l’armée, mais aussi des Eléments français au Sénégal (EFS).

FKS/ASB