Gouvernance sans PM : Abdoulaye Makhtar Diop donne la recette ’’pour réussir’’
APS
SENEGAL-GOUVERNEMENT-REFORME

Gouvernance sans PM : Abdoulaye Makhtar Diop donne la recette ’’pour réussir’’

Dakar, 16 avr (APS) – Le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, député de la majorité présidentielle, a préconisé mardi la création de grandes directions opérationnelles appelées à assurer l’exécution diligentes des politiques publiques dans un contexte de suppression du poste de Premier ministre au Sénégal.

’’En supprimant le poste de Premier ministre, il faut créer de grandes directions générales avec des hommes ayant de bons profils, mais ensuite des directions opérationnelles tenues également par des hommes qui ont un bon profil pour que chaque niveau d’exécution soit un niveau d’évaluation de celui inférieur’’, a-t-il notamment souligné lors d’un entretien avec le journal Le Soleil

’’Il faut aussi que le directeur général ait les capacités techniques d’évaluer ce qui se fait à l’échelon le plus bas et ainsi de suite jusqu’en haut de la pyramide’’, a-t-il ajouté.

’’C’est la condition pour réussir. Il faut des gens extrêmement compétents, consciencieux et pragmatiques pour régler les problèmes’’, a soutenu M. Diop, ancien ministre.

Selon lui, ’’il faut également supprimer toutes les agences pour donner aux ministres la possibilité de gérer tout ce qui concerne leur secteur’’.
’’Ce sont des conditions minimales pour réussir une gestion d’un gouvernement, d’une administration sans Premier ministre’’, a-t-il souligné

’’Espérons qu’avec la réforme constitutionnelle annoncée, on va travailler à la réforme de l’administration’’, a-t-il relevé

Une réforme de l’exécutif est en gestation en vue de la suppression du poste de Premier ministre qui vise à aller vers un ’’mieux d’Etat’’, selon les explications de l’actuel titulaire du poste, Mahammed Boun Abdallah Dionne.

"Le chef de l’Etat m’a demandé de préparer dans les jours qui arrivent, au plus tôt après la composition du gouvernement, de finaliser cette grande réforme pour aller vers le mieux d’Etat. Et cette réforme passera par la suppression de l’échelon intermédiaire qu’est le Premier ministre", avait-t-il déclaré au moment de la formation de la nouvelle équipe gouvernementale.

Selon Mahammed Dionne, il "est venu un temps nouveau, le temps d’un mieux d’Etat pour rapprocher justement l’administration des administrés comme le chef de l’Etat en parle très souvent à travers le concept d’administration de développement".

Dans cette perspective, la suppression du poste de Premier ministre va également permettre "d’accélérer les réformes", pour qu’elles aient plus d’impact, "uniquement pour le bonheur du peuple sénégalais", a indiqué le chef du gouvernement.

VS/OID/AKS