Tivaouane : consultations médicales et sécurisation, au menu de la Gendarmerie
APS
SENAGAL-RELIGION-MAOULOUD

Tivaouane : consultations médicales et sécurisation, au menu de la Gendarmerie

Tivaoune, 18 nov (APS) – La Gendarmerie nationale a, en collaboration avec le district sanitaire de Tivaouane, initié des séances de consultation médicale gratuite au profit des pèlerins qui commencent à rallier en nombre cette religieuse devant abriter dans le nuit de lundi à mardi, la célébration de la naissance du prophète Mahomet (PSL), a appris l’envoyé spécial de l’APS.

Les opérations sont notamment dirigées par le médecin en chef du détachement médical du service santé de la gendarmerie nationale, le docteur Pape Idrissa Guèye.

‘’Cette unité initialement mobilisée dans le cadre du soutien à la santé du personnel engagé de la gendarmerie, s’est mis en relation avec le district de Tivaoune pour assurer la couverture médicale des populations, à Tivaoune’’, a expliqué le médecin.

Les opérations entamées samedi se poursuivront jusqu’à la fin du Maouloud dans cette ville de la région de Thiès (ouest), a-t-il assuré rappelant qu’une soixantaine de consultations avaient déjà été faites 

‘’On n’a pas encore eu à constater des maladies nécessitant une surveillance comme la dingue, ou encore de cas graves d’hospitalisation ou d’orientation vers le district médical. Après chaque consultation, des médicaments sont donnés gratuitement aux patients par le district et le service de santé de la gendarmerie nationale’’, a souligné Guèye.

Déploiement en nombre d’hommes et d’équipements

Ces consultations médicales constituent une des aspects du déploiement des hommes en bleu à Tivaouane. Samedi, le général de division, Cheikh Sène, Haut commandant de la gendarmerie a procédé à une inspection du dispositif sécuritaire mis en place par ses hommes.

Accompagné de son état-major, le général Sène s’est rendu rendu respectivement sur les routes nationales 1, 2 et 3 et sur l’autoroute Ila Touba ainsi que sur la route départementale n°709’’, a indiqué le commandant Ibrahima Ndiaye, chef la Division communication de la gendarmerie.

Selon lui, la gendarmerie a, dans le cadre de la célébration du Gamou, déployé un important dispositif humain et matériel pour assurer la sécurité des personnes et des biens.

Plus de 1200 éléments sont déployés sur les bretelles précitées, avec un ‘’effort particulier sur la prévention routière’’.

Il s’y ajoute d’important moyens logistiques à l’image des avions ULM (ultra légers motorisés), des véhicules de transport de troupes ainsi qu’un équipement de signalisation routière’’, a fait savoir l’officier.

Il a par ailleurs signalé que ‘’des ajustements ont été naturellement apportés au dispositif’’, à l’issue de cette inspection du Haut commandant de la gendarmerie.

Dans le cadre de cette tournée, le général Cheikh Sène, s’est également rendu aux domiciles des khalifes de Tiavaouane, de Ndiassane et Thiénaba, leur réaffirmant l’engagement de la gendarmerie nationale à assurer la sécurité des manifestations liées au Gamou.

MK/AKS