La 4e édition du festival transfrontalier
APS
SENEGAL-GAMBIE-CULTURE

La 4e édition du festival transfrontalier "Niumi Badiya" veut contribuer au tourisme durable

Toubacouta, 25 jan (APS) - Le festival sénégambien "Niumi Badiya", dont la 4e édition a démarré vendredi à Toubacouta (Foundiougne), compte contribuer à la réflexion sur des partenariats pour la promotion du tourisme durable dans cette partie de la région de Fatick.

L’édition 2020 de ce festival transfrontalier dont les communes de Sédhiou et Djembéring sont les invités d’honneur, est placée sous le sceau de la communion et de la fraternité sénégambienne, a indiqué Mahécor Diouf, coordonnateur de "Niumi Badiya".
 
"Nous avions mis l’accent pour cette quatrième édition, par rapport aux éditions précédentes, sur la communion et la participation fraternelle des communautés des deux pays", a dit M. Diouf, en marge des panels organisés autour du thème principal : "Culture et Tourisme : Quelles stratégies pour la destination Niombato- Sénégambie ?"
 
"Nous voulons que les communautés de ces deux pays s’approprient ce festival, c’est dans ce cadre qu’on attend la participation de plusieurs communautés de la Gambie et du Sénégal", a-t-il ajouté.
 
Il est revenu sur le choix de faire des communes de Sédhiou et Djembering, les invités d’honneur de l’édition 2020 de ce festival frontalier, en expliquant que ces deux villes sont "proches de la ville de Toubacouta", de par leurs "réalités culturelles, sociologiques et touristiques".
 
S’y ajoute que Toubacouta et Sédhiou sont deux villes jumelées, signale le coordonnateur du festival transfrontalier "Niumi Badiya", prévu pour se poursuivre jusqu’à dimanche.
 
"En invitant Djembering, nous voulons nous inspirer de leur réussite pour développer la destination de Toubacouta, nous voulons à travers cette manifestation culturelle vendre Toubacouta", a-t-il encore expliqué.
 
Sur le plan artistique et culturel, les organisateurs ont prévu un plateau artistique, un carnaval à travers les rues de la commune de Toubacouta, des visites de sites touristiques et culturels, une soirée de Gala.
 
Un défilé de mode au théâtre de verdure de Toubacouta, un vernissage sur une exposition de produits locaux ainsi qu’un gala de lutte traditionnelle sont également au menu de ce festival.
 
Les débats organisés autour du thème principal : "Culture et Tourisme : Quelles stratégies pour la destination Niombato- Sénégambie ?’’, visent à "poser des actes et réfléchir avec des partenaires locaux sur un tourisme durable", à travers plusieurs panels développés par des experts des programmes et projets en cours dans la zone, a indiqué Mahécor Diouf.
 
Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop est attendu cet après-midi pour présider la cérémonie officielle de cette édition, selon les organisateurs.
 
 


AB/BK