MASA : les institutions sous-régionales invitées à s’impliquer davantage (ministre ivoirien)
APS
AFRIQUE-CULTURE

MASA : les institutions sous-régionales invitées à s’impliquer davantage (ministre ivoirien)

De l’envoyée spéciale de l’APS : Fatou Kiné Sène

Abidjan (Côte d’Ivoire), 18 mars (APS) - Le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama, a invité les institutions sou-régionales ouest africaines à s’impliquer davantage dans l’organisation du Marché des arts et du spectacle africain d’Abidjan (MASA), dont la dixième édition a pris fin samedi.

Au regard de "certains manquements qui ne sont pas du fait du directeur général, je lance un appel aux organisations sous régionales, l’UEMOA, la CEDEAO et le Conseil de l’entente, pour qu’elles s’impliquent davantage pour que les promesses et espoirs suscités par le MASA prospèrent", a plaidé le ministre. 
 
Il fait observer que "70% des participants au MASA sont de la sous-région" ouest africaine, avant d’ajouter : "C’est pourquoi ces institutions doivent faire plus. Les moyens sont réduits au tiers, alors que le mouvement s’est amplifié". 
 
"Avant, les bailleurs assuraient 80% du budget, aujourd’hui, c’est l’Etat ivoirien qui a en charge 80% et les effectifs se sont multipliés par cinq", a insisté Maurice Kouakou Bandama.
 

FKS/SBS/BK