‘’Pikini Production’’ lance deux nouvelles séries
APS
SENEGAL–CINEMA

‘’Pikini Production’’ lance deux nouvelles séries

Dakar, 22 déc (APS) – La maison de production ‘’Pikini’’ a lancé deux nouvelles séries télévisées intitulées ‘’Sama woudiou toubab la’’ (Ma coépouse est française) et ‘’Madior ak Dior’’, a constaté l’APS, vendredi, à Dakar. 
 
La cérémonie de lancement des nouvelles séries a eu lieu dans la salle de cinéma ‘’Canal Olympia’’, où quelques épisodes des deux productions ont été projetés.
 
Selon le journaliste Alioune Ndiaye, président-directeur général de ‘’Pikini Production’’, les séries seront diffusées ‘’début janvier’’ sur la chaîne de télévision SenTV et sur la chaîne YouTube de ‘’Pikini Production’’.
 
‘’Sama woudiou toubab la’’, une série essentiellement humoristique, est consacrée à la polygamie. On y découvre une Française qui débarque à Dakar, chez son mari, un griot polygame – le rôle est incarné par Kéba Diop.

Elle fait preuve d’un talent jamais pour tenir tête à Ngoné Mbaye, la première épouse de son mari, assimile vite les astuces des coépouses du cru pour être préférée à leur coépouse par leur mari, jusqu’au parler local, dans un décor planté dans la cité balnéaire de Saly-Portudal (ouest).
 
Ce rôle est merveilleusement incarné par Anni Hurtado, une comédienne d’origine espagnole, institutrice au Sénégal et membre de la troupe ‘’Képarou mam’’ d’Ibrahima Mbaye ‘’Sopé’’. ‘’C’est une manière de rire de la polygamie. Les gens la dramatisent, mais je suis né dans une famille polygame, et je ne l’ai pas vécu comme un drame’’, a expliqué Alioune Ndiaye, scénariste et producteur de la série.
 
‘’Madior ak Dior’’ est une histoire d’amour et de mariage entre une intrépide vendeuse de journaux, un rôle interprété par Arame Guèye, et un riche héritier désarçonné, Alpha Diallo. On compte parmi les acteurs de cette série un ancien membre de ‘’Daaray Kocc’’, Cheikh Doumbya, dans le rôle de Birahim Ndiaye, le père de Madior. 
 
La trame est faite de faits divers tout au long des 52 épisodes de 26 minutes chacun prévus pour la première saison de ‘’Madior ak Dior’’. 

FKS/ESF