Un réalisateur congolais exhorte à la coproduction Sud-Sud
APS
AFRIQUE-CINEMA-PERSPECTIVES

Un réalisateur congolais exhorte à la coproduction Sud-Sud


Rabat (Maroc), 20 nov (APS) - Le réalisateur franco-congolais David-Pierre Fila milite pour la coproduction Sud-Sud entre cinéastes, en vue de contribuer à un avenir meilleur du cinéma africain.

"Ce sont des coproductions sud-sud qui peuvent faire sortir le 7e art du continent et lui donner sa vraie place dans le monde", a dit M. Fila, intervenant lundi lors d’un master class tenu dans le cadre de la 23e édition du Festival international du cinéma d’auteur de Rabat. 
 
Le cinéma en Afrique "doit être mutualisé", a-t-il dit, estimant que "la force du cinéma africain, fait de contes, de mythes et d’histoires, doit se retrouver dans une coproduction Sud-Sud". 
 
Il a donné en exemple les films "Camp de Thiaroye" (1988) de Sembène Ousmane, une coproduction entre le Sénégal, l’Algérie et la Tunisie, et "Le Métayer" (1975) du Tunisien Taïba Louhichi, une coproduction tuniso-algérienne.
 
Selon le réalisateur congolais, des fonds sont en train d’être mis en place au sein de l’Union africaine pour dynamiser davantage les coproductions Sud-Sud.
 
David-Pierre Fila, membre du jury du "Grand prix" de la 23e édition du Festival international du cinéma d’auteur de Rabat, peut se prévaloir d’une riche filmographie dont sa dernière production sorti en 2014 et intitulée "Sur les chemins de la rumba". 


 
 


FKS/BK