Saint-Louis Jazz : hommage à Prosper Niang
APS
SENEGAL-CULTURE-MUSIQUE

Saint-Louis Jazz : hommage à Prosper Niang

Saint-Louis, 30 avr (APS) – Les musiciens Cheikh Lô et Henry Guillabert ont rendu, lundi, en marge du festival de jazz de Saint-Louis, un vibrant hommage à feu Abdoulaye Prosper Niang. 
 
Membre fondateur du groupe légendaire Xalam 2, Abdoulaye Prosper Niang, est décédé en 1988. Il était considéré par ses pairs comme étant l’un des plus grands batteurs africains et le précurseur par excellence de l’afrobeat sénégalais, mélange de Jazz, Rock et Mbalax.
 
Les musiciens Cheikh Lô et Henry Guillabert, membres de Xalam 2, lui ont rendu un vibrant hommage, ce 29 avril, jour anniversaire de sa disparition. La soirée s’est déroulée dans un restaurant.
 
"Etant à Saint-Louis en fait pour honorer un contrat dans le cadre du festival, il nous restait un jour de plus qui coïncidait avec l’anniversaire du décès de Prosper Niang. Donc, on a jugé nécessaire pour embellir les choses, de jouer à nouveau ensemble pour que les gens sachent que cette belle musique que nous produisons est l’esprit de la pensée de Prosper Niang par rapport à la musique", a fait savoir Henry Guillabert.
 
A l’en croire, Prosper Niang était en quelque sorte l’âme du Xalam 2 à sa genèse, de par son rôle, son contact avec les gens ainsi que son ouverture aux autres artistes. 
 
"Prosper Niang, on s’est connu à Paris en 1985. Je l’avais rejoint à Villemomble à la gare de l’Est (Paris)", a rappelé Cheikh Lo.
 
"Et à un moment donné, quand il lui arrivait de s’absenter pour aller négocier des contrats, il me remettait les baguettes pour assurer les répétitions car j’étais à cette époque un batteur", a-t-il ajouté.
 
"Quand j’y pense, je suis animé par un sentiment de regret. Je n’y peux rien, c’est humain. Mais tout ce que je peux faire c’est de prier pour le repos éternel de son âme (...)", a ainsi conclu Cheikh Lô.


MK/OID/ASB