Arachide : à Kaolack, la Sonacos est en retard sur ses objectifs de collecte (directeur)
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Arachide : à Kaolack, la Sonacos est en retard sur ses objectifs de collecte (directeur)

Kaolack, 20 jan (APS) - L’antenne de Lindiane de la Sonacos, dans la région de Kaolack (centre), est en retard sur ses objectifs, concernant la collecte des graines d’arachide pour la compagne de commercialisation en cours, a indiqué Modou Diagne Fada, son directeur général.
 
‘’La situation de la Sonacos de Lindiane de Kaolack, comparée à d’autres sites, n’est pas bonne’’, a-t-il dit à la fin d’une tournée d’évaluation de la campagne de commercialisation des graines d’arachide qu’il effectuait à Kaolack.
 
‘’On peut dire que Kaolack traîne encore les pieds’’, si l’on tient compte de l’évolution de la campagne de collecte des graines d’arachide dans les antennes de la Sonacos à Kolda, Ziguinchor (sud), Diourbel (centre) ou Louga (nord), a dit le directeur général de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal.
 
 
Le site de Lindiane ‘’a collecté, à ce jour, 3.670 tonnes de graines d’arachide et occupe la dernière place en ce qui concerne les quantités totales collectées par la Sonacos’’, a-t-il précisé.
 
Modou Diagne Fada estime toutefois qu’en comparaison de l’année dernière, ‘’il y a une amélioration’’, puisque les graines collectées par Lindiane lors de la précédente campagne de commercialisation tournaient ‘’autour de 4.000 tonnes’’.
 
‘’Nous serons largement au-dessus du tonnage obtenu l’année dernière’’, a-t-il assuré, affirmant que le faible taux de collecte enregistré à Kaolack s’explique ‘’par le fait que l’usine de Lindiane est ceinturée par des entités d’exportation étrangères’’.
 
‘’Dans les prochaines semaines, la situation va s’améliorer à la Sonacos de Lindiane’’, espère M. Diagne.
 
La région de Kaolack a collecté à ce jour près de 4.000 tonnes de graines d’arachide destinées à cette huilerie nationale, la Sonacos, et 30.000 tonnes de semences, a-t-on appris mercredi de son directeur régional du développement rural, Souleymane Diop.


AFD/MNF/BK/ESF