La région de Saint-Louis renoue avec la pluie, après une longue pause
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

La région de Saint-Louis renoue avec la pluie, après une longue pause

Saint-Louis, 5 août (APS) - Les précipitations, après une longue pause, ont repris dans toute la région de Saint-Louis, permettant à certaines cultures de poursuivre leur développement là où d’autres, durement touchées, ont déjà flétri, a appris l’APS de la Direction régionale du développement rural (DRDR).
 
La région Nord a en effet enregistré durant cette quinzaine deux jours de pluies très utiles pour les cultures. Ces pluies sont survenues après une pause pluviométrique de 30 jours dans le département de Saint-Louis, et de 23 jours à Dagana et Podor, souligne-t-elle dans son rapport hebdomadaire.
 
Par rapport à l’année dernière, et en termes de hauteur d’eau, la situation pluviométrique de la région de Saint-Louis est déficitaire dans neuf postes dont Rao, Richard-Toll et Aéré Lao, et excédentaire dans huit autres, dont Saint-Louis, Bango et Mbane, souligne le rapport.

La DRDR assure que la mise en place des facteurs de production se poursuit avec toutefois quelques retards, surtout dans le département de Podor. La campagne de saison sèche chaude 2018 se poursuit également avec les récoltes du riz, rapporte le document.
 
A Saint-Louis, il indique que ce sont, pour l’essentiel, le niébé, la pastèque et l’arachide qui ont été semés, tandis qu’à Podor, c’est le mil, le sorgho et le béréf (pastèque à chair blanche). 
 
Les semis en humide du niébé et du riz se poursuivent dans les départements de Saint-Louis, Podor et Dagana, tandis que les ressemis de niébé et de bissap ont commencé dans le département de Saint-Louis après la longue pause pluviométrique, souligne la même source. 
 
La mise en place des semences d’arachide est terminée à Saint-Louis et Dagana avec, au total, 200 tonnes de semences de variété 55-437 mises en place sur une prévision de 200 tonnes pour ces deux départements.
 
Dans le département de Podor, le rapport indique qu’aucune semence d’arachide n’a encore été placée, précisant que le taux de mise en place est de 95,2 pour cent pour l’ensemble de la région de Saint-Louis. 
 
La DRDR signale que pour les engrais, toutes formules confondues, 9 676 tonnes ont mises en place dans la région de Saint-Louis. 
A l’heure actuelle, 4 908 tonnes ont été placées, soit un taux de mise en place de 50 pour cent. Les ventes se poursuivent avec 397,15 tonnes cédées, soit 8,1 pour cent. 
 
Selon la DRDR, concernant le crédit agricole pour cette campagne 2018/2019, les demandes de crédit auprès de la Caisse nationale de crédit agricole (CNCAS) pour les intrants s’élèvent à 608, correspondant à 14. 924 ha pour un montant de 4 milliards 996 millions 369 mille 898 francs Cfa. 
 
Au final, il a été retenu 552 dossiers pour 13 381 ha et un montant de 4 milliards 360 millions 399 mille 463 FCfa .
 
Les demandes de crédits concernant la multiplication de semences, au nombre de cinq, représentent 177 ha, pour un montant de 74 941 398 francs Cfa. 
 
Dans ses recommandations, la DRDR de Saint-Louis souligne la nécessité d’un renouvèlement de son parc automobile pour un bon suivi des programmes de la région, ainsi que la réhabilitation de ses bureaux.
 
Elle recommande aussi la poursuite des prospections contre les oiseaux granivores, l’augmentation des capacités de stockage du riz paddy, la mise à disposition de motopompes dans le département de Podor.
 
L’intensification de la lutte phytosanitaire contre les oiseaux granivores et l’accélération de la mise en place des intrants pour la campagne d’hivernage 2018, figurent aussi parmi ses recommandations.

BD/ASG/AKS