Nioro : des élus locaux veulent valoriser le bassin versant de Keur Diatta
APS
SENEGAL - AGRICULTURE

Nioro : des élus locaux veulent valoriser le bassin versant de Keur Diatta

Kaolack, 24 sept (APS) – Des maires du département de Nioro ont exprimé, vendredi, leur volonté de mutualiser leurs forces afin de valoriser les ‘’énormes’’ potentialités’’ dont regorge le bassin versant de Keur-Diatta et lutter contre le chômage des jeunes de cette zone située dans la région de Kaolack (centre).
 
"Sept communes du département de Nioro ont décidé d’exploiter les potentialités du bassin versant de Keur-Diatta dans l’objectif de lutter contre le chômage et régler le problème de l’exode rural des jeunes dudit département’’, a indiqué le président du conseil de l’entente des communes du bassin versant de Keur-Diatta, Mohamed Habib Niass.
 
Il s’exprimait en marge d’un forum des partenaires pour la mise en œuvre du plan stratégique de l’entente des communes du bassin versant de Keur-Diatta.
 
La rencontre a été présidée par le gouverneur de Kaolack, Alioune Badara Mbengue, en présence des chefs de service et des autorités administratives. 
 
Selon M. Niass, ‘’ 20 milliards de francs CFA devront être débloqués pour la mise en œuvre du plan stratégique de l’intercommunalité du bassin versant de Keur-Diatta’’.
 
Il a précisé que ‘’plus de 3000 emplois directs’’ seront créés grâce au projet.
 
‘’Nous voulons mutualiser nos efforts afin d’exploiter les énormes potentialités du bassin versant. L’exploitation de ces ressources peut apporter des revenus à tous les habitants du département de Nioro’’, a estimé Mohamed Habib Niass, maire de la commune Taïba Niassène.
 
‘’Il s’agit de retenir l’eau, de saliniser l’eau pour en faire une exploitation afin de laver les ouvrages, de créer des périmètres maraîchers, aquacoles et des parcs de déforestation’’, a-t-il expliqué. 
 
Le gouverneur de Kaolack, Alioune Badara Mbengue, a invité l’entente des communes de Nioro à penser à discuter avec les acteurs locaux qui œuvrent dans tous les secteurs d’activités pour, dit-il, pouvoir asseoir la base d’un partenariat dès le départ. 
 
"Il faut régler le problème du foncier, car les agriculteurs, les éleveurs, les pêcheurs et autres acteurs s’activent autour de ce bassin. Il faut dialoguer avec ces habitants territoriaux pour leur dire ce qu’ils recevront en abandonnant quelque chose pour l’intérêt général ‘’, a exhorté le chef de l’exécutif régional.
 
Le bassin versant de Keur Diatta est situé dans le département de Nioro et s’étend sur une superficie de 588.8 km². Il regroupe les communes de Dabaly, Darou Salam, Gainte Kaye, Nioro du Rip, Paoskoto, Prokhane et Taïba Niasséne.
 
Pour la mise en œuvre du plan d’aménagement dudit bassin versant, ces sept communes ont créé une structure de coopération dénommée ‘’Entente des communes du bassin versant de Keur Diatta’’.


MNF/ASG/ASB