SIA 2017 : les nouvelles dispositions au stand du Sénégal saluées par les autorités
APS
SENEGAL-FRANCE-AGRICULTURE

SIA 2017 : les nouvelles dispositions au stand du Sénégal saluées par les autorités


+++De l’envoyé spécial de l’APS : Pape Ousmane Ngom+++

Paris (France), 25 fév (APS) – Les innovations apportées à la présentation du stand Sénégal et des produits horticoles et forestiers exposés au Salon international de l’agriculture de Paris (SIA) ont été unanimement saluées par les autorités administratives et politiques, ainsi que par les entrepreneurs et les exposants.



"Nous avons une entière satisfaction de la présentation des stands. Nous avons fait un grand pas dans la présentation du stand et des choix des produits exposés", a soutenu le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Lamine Lô.



"Nous avons travaillé, avec tous nos partenaires, à l’amélioration de la qualité des produits, de l’emballage, vers l’atteinte de cet objectif de réaménagement du stand qui montre un autre visage du Sénégal au Salon international de l’agriculture de Paris", a expliqué M. Lô, qui a procédé au lancement de la 16-e participation du Sénégal au SIA de Paris.


Pour lui, la modernisation du stand Sénégal, qui s’étend sur 300 mètres carrés à l’entrée du pavillon qui l’abrite, est une nécessité pour promouvoir les produits, nouer des contacts et profiter des dernières améliorations technologiques.



L’innovation apportée dans l’espace d’échanges du Sénégal a également attiré l’attention du président de l’Union nationale des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture du Sénégal (UNCCIAS), Serigne Mboup. M. Mboup a salué "un travail abattu depuis 6 mois par le ministère et ses partenaires, pour mieux vendre l’image du pays".



"Nous sommes fiers du travail fait par le comité d’organisation, notamment dans l’amélioration du stand, la qualité des produits choisis, ce qui facilite la commercialisation", a dit Serigne Mboup, qui invite ses pairs à investir dans l’agriculture et l’agrobusiness, pour aider à booster l’économie nationale.


"La visibilité donnée au stand du Sénégal cette année fait ressortir la bonne conduite de la politique publique", a, pour sa part, souligné le député Cheikh Seck, président de la Commission "Développement et aménagement du territoire", à l’Assemblée nationale.


"Le Sénégal a, cette année, montré son ambition d’émergence en se dotant ici d’un grand stand, bien aéré avec des produits de qualité choisis avec rigueur", a retenu le président de Forces paysannes, Aliou Dia.


L’objectif de cet aménagement est de mieux faire la promotion de l’agriculture, de présenter et de vendre des produits de qualité, a expliqué le directeur de l’analyse, des prévisions et des statistiques du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Ibrahima Mendy, commissaire de l’exposation. 


"Nous avons choisi cette année de diviser en deux le stand de 300 mètres carrés en un espace institutionnel riche de 15 structures publiques et un autre pour exposants occupé par 12 acteurs présentant une dizaine de produits déterminants respectant les normes", a-t-il dit.


La journée du Sénégal à la 54-e édition du Salon international de l’agriculture de Paris (25 février-5 mars) aura lieu le 4 mars sur le thème : "L’agriculture, une préoccupation pour l’Afrique, une priorité pour le Sénégal".

Le SIA qui avait enregistré 691058 visiteurs, 1050 exposants et près de 4000 animaux est axé cette année sut la thématique : "L’agriculture : une passion, des ambitions". 


PON/ASG