Un responsable tire un bilan ‘’plus que satisfaisant’’ de la campagne horticole 2017-2018
APS
SENEGAL-HORTICULUTRE

Un responsable tire un bilan ‘’plus que satisfaisant’’ de la campagne horticole 2017-2018

Thiès, 6 déc (APS) - Le bilan de la campagne horticole 2017-2018 est ‘’plus que satisfaisant’’, avec une amélioration quantitative et qualitative des produits maraîchers, ainsi qu’une rentrée d’argent pour les producteurs, a indiqué jeudi, le coordonnateur de l’Association des unions maraîchères des Niayes (AUMN), Mamadou Ndiaye.

L’AUMN qui fédère 18 unions comptant 17. 500 petits producteurs, membres de 368 groupements, a participé la semaine dernière avec l’Agence de régulation des marchés (ARM) et les commerçants à un bilan de la campagne horticole passée.

’’Le bilan est plus que satisfaisant. Les gens ont pu vendre à un bon prix et on pu gagner de l’argent’’, a dit à l’APS, M. Ndiaye, selon qui, les commerçants qui ont pris part à cette rencontre ont témoigné d’une ’’amélioration de la quantité et de la qualité’’ notamment de l’oignon et de la pomme de terre.

Considérant cette appréciation comme un ‘’fait marquant’’, l’ancien directeur du bureau horticole de Tivaouane, relève que les membres de l’AUMN, conscients de la nécessité de monter en qualité pour gagner des parts de marché, se sont engagés à continuer sur cette lancée.

Il a relevé une progression de la production d’oignon, principal produit cultivé dans la zone. Elle est passée, selon lui, de 350.000 tonnes en 2016-2017 à 400.000 tonnes en 2017-2018.

Un producteur peut se retrouver avec ‘’600.000 à 1 million de francs de marge bénéficiaire’’ à l’hectare, avec les deux spéculations phares qui sont l’oignon et la pomme de terre, a-t-il noté.

Présente dans toutes les Niayes, de Dakar à Saint-Louis, l’AUMN est une ‘’association paysanne de troisième niveau’’, très influente dans la zone.

L’organisation se définissant à la fois comme un ‘’syndicat et une entreprise agricole’’, centralise les commandes de ses membres, pour les intrants – semences – engrais et matériel -, profitant ainsi de réductions de prix grâce aux achats groupés. Elle les redistribue aux petits producteurs.

La campagne horticole 2018-2019 a démarré avec la mise en place en cours des semences de pomme de terre depuis novembre, se poursuivra jusqu’en janvier pour certains.

ADI/OID