Une possible hausse du rendement de riz de 0, 6 à 1, 8t/ha avec l’application RiceAdvice (AfricaRice)
APS
AFRIQUE-RIZICULTURE

Une possible hausse du rendement de riz de 0, 6 à 1, 8t/ha avec l’application RiceAdvice (AfricaRice)

Dakar, 29 mars (APS) - L’adoption des recommandations de l’application RiceAdvice peut augmenter le rendement du riz de 0,6 à 1,8 t/ha dans les champs des paysans, indique le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice).
 
RiceAdvice est ‘’un outil d’aide à la décision pour la gestion des cultures’’ qui assure ‘’une productivité accrue, une meilleure efficacité et des profits élevés’’, précise cette organisation créée en 1971, dans un communiqué de presse.
 
Cette application mise au point par AfricaRice, ‘’peut être téléchargée gratuitement sur un smartphone ou une tablette à partir de Google Play’’.
 
‘’Elle génère des recommandations sur mesure qui aident les riziculteurs dans les zones irriguées et de bas-fonds pluviaux relativement favorables en Afrique à appliquer les engrais minéraux plus efficacement afin d’optimiser la production et les profits, et de réduire les pertes’’, explique l’organisation.
 
Deux cent prestataires de services formés ont aidé plus de 16 000 producteurs de riz au Mali et au Nigeria à bénéficier de ‘’RiceAdvice’’, grâce à un projet d’un an appuyé par le gouvernement du Japon.

L’organisation souligne qu’’’un élément spécifique innovateur de RiceAdvice est que cet outil n’est pas uniquement basé sur les conditions agronomiques, mais aussi sur la capacité financière du producteur’’.

Africa Rice indique que c’est le constat que dresse ‘’Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit’’ (GIZ), l’Initiative pour un riz africain compétitif (CARI), qui est l’un des partenaires clés du projet au Nigeria. 
 
CARI aide à déployer la technologie RiceAdvice auprès de plus de 9 000 producteurs au Nigeria, à travers 97 prestataires de service formés, explique l’organisation.

Elle souligne que ‘’les producteurs sont satisfaits de l’amélioration significative du rendement et du revenu que RiceAdvice leur a apportée, et désirent vivement continuer avec ce service.’’

’’La Fondation Syngenta pour une agriculture durable, un autre partenaire clé du projet, a raconté une expérience similaire réussie dans la zone de Kouroumari dans l’Office du Niger, au Mali, où 99 % des 600 producteurs, qui ont bénéficié de RiceAdvice, souhaitent réutiliser ce service en 2017’’, poursuit le communiqué.
 
Il ajoute que ‘’ 44 % d’entre eux sont prêts à payer entre 250 F CFA (environ 50 centimes) et 10 000 F CFA (environ 16 US$) pour les recommandations de RiceAdvice’’.

Ces résultats ont été présentés à la réunion de clôture du projet, tenue récemment à la station de recherche d’AfricaRice-Cotonou.
 
’’Nous sommes heureux que presque tous les objectifs du projet ont été atteints ou même dépassés dans certains cas’’, a déclaré Dr Kazuki Saito, agronome à AfricaRice et coordonnateur du projet. 
 
Le projet visait à accroître la productivité rizicole, à maximiser le potentiel des investissements des producteurs et à catalyser l’emploi des jeunes, en contribuant à la sécurité alimentaire et à la stabilité sociale dans les deux pays.
 
Le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) est une organisation de recherche panafricaine œuvrant pour l’amélioration des moyens d’existence en Afrique par des activités scientifiques et des partenariats efficaces. 
 

ASG/OID