Kaffrine : Des femmes initiées à l’utilisation des foyers améliorés
APS
SENEGAL-ENERGIE-DEVELOPPEMENT

Kaffrine : Des femmes initiées à l’utilisation des foyers améliorés

Kaffrine, 24 avr (APS) – Des responsables du projet Energie-Développement (ENDEV) ont échangé, mardi, à Kaffrine (centre), avec des groupements de femmes et des artisans sur des stratégies pour permettre l’accès aux foyers améliorés (fourneaux-Jambaar).

 
"Cet atelier permet d’échanger sur la stratégie de diffusion des foyers institutionnels utilisés pour la restauration, et, aussi pour redynamiser la filière foyer amélioré au niveau de la région de Kaffrine", a expliqué le conseiller technique du programme ENDEV, Pierre Niokhor Ndiaye.
 
"Notre objectif, c’est de faire de sorte que les foyers améliorés puissent être utilisé au niveau des ménages pour économiser le combustible mais aussi impacter sur la santé. Notre slogan, c’est : un ménage un foyer amélioré", a dit M. Ndiaye.
 
Au Sénégal a-t-il fait remarquer, 8O% des ménages utilisent le bois et le charbon. Ce qui, selon lui, peut entraîner une surexploitation des ressources forestières.
 
D’ailleurs, a rappelé M. Ndiaye, une étude a révélé que 40.000 hectares de forêts disparaissent chaque année au Sénégal à cause de l’utilisation du bois et du charbon.
 
"L’utilisation du charbon et du bois entraîne ce qu’on appelle les impacts de la pollution intérieure des ménages qui cause une mortalité très forte", a-t-il soutenu, indiquant que d’après une étude, la pollution intérieure des ménages tuent 300 personnes par an au Sénégal.
 
Le programme ENDEV intervient au Sénégal à travers le projet ERSEN qui fait la promotion de l’électrification rurale et le projet PASEN qui fait la promotion des foyers améliorés.

MNF//PON