La fabrication de corps gras se consolide de 12, 6 % au 2e semestre
APS
SENEGAL-INDUSTRIE

La fabrication de corps gras se consolide de 12, 6 % au 2e semestre

Dakar, 1er sept (APS) - La reprise de la production d’huile d’arachide a permis à la fabrication de corps gras alimentaires de se consolider de 12, 6 % au deuxième trimestre de 2018.

‘’Au cours du deuxième trimestre de 2018, la fabrication de corps gras alimentaires s’est confortée de 12,6%, en variation trimestrielle, essentiellement portée par la reprise de la production d’huile raffinée d’arachide (2463 tonnes contre une absence de production au premier trimestre de 2018)’’, signale la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Dans sa Note de conjoncture pour le deuxième 2018, la DPEE souligne que ‘’cette situation reflète la signature, le 13 mars 2018, d’une convention entre les acteurs de la filière huile et l’Etat du Sénégal’’. 

L’objectif de ce protocole d’accord consiste à ‘’faciliter la commercialisation de l’huile raffinée d’arachide, à travers sa consommation au niveau local’’. ‘’A cet effet, il stipule la vente de toute la production locale d’huile brute d’arachide aux industriels qui sont chargés du raffinage et de la cession du produit fini aux distributeurs. Ces derniers assurent la vente totale de la production d’huile raffinée d’arachide aux consommateurs, sous peine d’être privés de quota d’importation d’autres types d’huile’’, rappelle la DPEE. 

Concernant les productions respectives d’huile brute d’arachide et de tourteaux, la DPEE évoque des replis de 29,1% et 22,6% entre les deux premiers trimestres de 2018.

Sur un an, la fabrication de corps gras alimentaires s’est repliée de 32,8% au deuxième trimestre 2018, en rapport avec les contreperformances de la trituration (-53,3%) et la production de tourteaux (-60,9%).

Toutefois, elle s’est bien comportée (+14,7%) sur les six premiers mois de 2018, profitant particulièrement de la reprise du raffinage, consécutive à la nouvelle politique de l’Etat ci-dessus évoquée (2463 tonnes d’huile raffinée d’arachide à fin juin 2018 alors qu’aucune production n’a été réalisée un an plus tôt). 

S’agissant de la production d’huile brute d’arachide, un léger renforcement de 0,6% est enregistré sur le premier semestre 2018, en liaison avec l’augmentation de 95,1% du niveau de collectes de graines (187.366 tonnes de graines d’arachide à fin juin 2018 contre 96.024 tonnes un an plus tôt). Cette dernière est notamment favorisée par le durcissement des tarifs douaniers appliqués sur les exportations du produit, dans un contexte de forte production.

 En revanche, la production de tourteaux s’est repliée de 16,6% sur la période. En somme, des ventes locales d’huile raffinée d’arachide (28 tonnes vendues à fin juin 2018) sont notées alors que les exportations d’huiles brutes d’arachide ont baissé de 23,6% sur les six premiers mois de l’année. 

ASG