Le secteur privé israélien prêt à investir au Sénégal,
APS
SENEGAL-ISRAEL-ECONOMIE

Le secteur privé israélien prêt à investir au Sénégal, "îlot clé de la stabilité’’

Dakar, 13 juil (APS) - Le secteur privé israélien est disposé à investir au Sénégal, un pays vu dans l’Etat hébreux comme un îlot clé de la stabilité en Afrique de l’Ouest, a révélé vendredi l’ambassadeur d’Israël à Dakar, Paul Hirschson.
 
M. Hirschson qui s’apprête à quitter le Sénégal au terme d’une mission de trois ans, a indiqué que les agences de son pays en charge de ces questions sont prêtes à accompagner les hommes d’affaires isréaliens dans ce sens.
 
Le diplomate a souligné que le Sénégal jouit d’une réputation positive en Israël pour sa stabilité. ‘’Tout le monde m’a dit que c’est un îlot de stabilité et qu’il est une clé de la stabilité dans la région, et nous devons le garder’’, a plaidé Paul Hirschson pour qui il faut travailler de manière à ce que cette stabilité fasse tache d’huile.
 
Même si les deux pays peuvent et doivent mieux faire, le niveau de leurs relations économiques ne peut être qualifié de faible, a estimé le diplomate. Il y a aujourd’hui une diversification, a relevé M. Hirschson qui signale par exemple le début d’exportation du poisson sénégalais sur le marché israélien. Cinq tonnes sont ainsi acheminées vers Israël chaque semaine, et le poisson y est consommé 48 heures, après son débarquement à Dakar. 
 
S’il est clair qu’il est difficile d’avoir des statistiques sur ce plan, il reste que de nombreux produits israéliens arrivent au Sénégal, via des pays comme notamment la France, où exportent des entreprises israéliennes.
 
Le diplomate a évoqué le secteur des télécommunications où les technologies israéliennes sont largement utilisées, les joint-ventures, les investissements, l’agriculture, comme domaines illustrants ces échanges et la coopération avec Tel Aviv, dont l’une des 11 représentations diplomatiques en Afrique se trouve à Dakar.
 
Les relations économiques étant le seul secteur où c’est ‘’toujours gagnant-gagnant’’, il a appelé à leur renforcement et à en faire le pilier des liens entre les deux pays.
 
Il a dans cette perspective suggéré au Sénégal d’ouvrir un bureau économique dans son pays.

ASG/OID