La dette doit générer plus de capacité reproductive, selon Macky Sall
APS
SENEGAL-MONDE-DEVELOPPEMENT

La dette doit générer plus de capacité reproductive, selon Macky Sall

Diamniadio, 2 déc (APS) - La dette doit servir à générer plus de capacité productive, pour qu’elle puisse créer les conditions de son remboursement et contribuer au développement et au bien-être social, a indiqué lundi le président de la République Macky Sall.
 
"La dette doit être investie dans le secteur qui génère en retour plus de capacité productive, pour qu’elle crée elle-même les conditions de son remboursement", a-t-il indiqué à l’ouverture, sous sa présidence, à Diamniadio, d’une conférence internationale portant sur "Développement durable et dette soutenable : le juste équilibre". 
 
"Dans l’histoire des nations, la question de la dette a souvent nourri controverse et débats dans tous les pays et surtout, ceux en développement, au regard des besoins immenses et urgents en investissements pour le présent et l’avenir", a souligné Macky Sall. 
 
Selon Macky Sall, "cet objectif commun" est à partager par les pays africains, de même que la question de l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD), dans le cadre d’un "dialogue concluant" avec les partenaires.
 
Il a fait valoir qu’au-delà de l’économie "au sens stricte, il y a les questions cruciales" comme celle du financement de la sécurité. 
 

SBS/BHC/BK