Une table-ronde sur l’impact du coronavirus  sur le secteur énergétique de l’Afrique
APS
SENEGAL-MONDE-ENERGIE

Une table-ronde sur l’impact du coronavirus sur le secteur énergétique de l’Afrique

Dakar, 30 juin (APS) – Le ministre sénégalais du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé, a participé mardi à une table-ronde ministérielle sur l’impact de la Covid-19 sur le secteur énergétique en Afrique.
 
La rencontre, qui s’est tenue par visioconférence, a regroupé les ministres en charge de l’Energie des pays africains et plusieurs pays membres de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).
 
La visio-conférence a été coprésidée par le directeur exécutif de l’AIE, Dr. Fatih Birol, et le ministre sénégalais du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé. 
 
Depuis le Building administratif, le ministre du Pétrole et des Energies, entouré de ses collaborateurs, est intervenu en dressant la situation du secteur énergétique en cette période de Covid-19.
 
Les représentants de plusieurs organismes internationaux (Nations unies, FMI, Banque mondiale) ainsi que de plusieurs organismes sous-régionaux et des pools électricité du continent africain ont participé aux discussions.
 
La rencontre s’est penchée sur le bilan des effets de la Covid-19 et de ses répercussions sur le secteur de l’énergie en Afrique et a exploré le "rôle vital" des investissements énergétiques dans la reprise économique en Afrique.
 
Les intervenants ont partagé leurs vues sur les actions qui peuvent être prises pour "garantir une priorité des investissements énergétiques en Afrique" et "clarifier le rôle que pourra jouer l’AIE et les partenaires des pays africains pour soutenir ces efforts".

BHC/ASG/BK