250 millions CFA pour le démarrage des études de faisabilité de l’agropole sud (ministre)
APS
SENEGAL-INDUSTRIE

250 millions CFA pour le démarrage des études de faisabilité de l’agropole sud (ministre)

Dakar, 12 juil (APS) - Le ministre de l’Industrie et de la Petite et moyenne industrie, Moustapha Diop, annonce avoir signé un ordre de virement d’un montant de 250 millions pour le démarrage des études de faisabilité de l’agropole sud, un projet de transformation agricole initié dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE).

"Ce (jeudi) matin, en quittant mon bureau, j’ai signé un ordre de virement d’un mont de 250 millions de CFA pour le démarrage des études de faisabilité de l’agropole sud", a-t-il déclaré, jeudi à Dakar, au cours d’un atelier consacré à la revue des résultats intermédiaires sur la structuration technique et financière de l’agropole sud.
 
Ce projet de transformation agricole sera focalisé pour le moment sur les filières manque et anacarde.
 
Selon le directeur général adjoint du bureau suivi et évaluation du PSE, Babacar Gningue, l’objectif de cet atelier vise à présenter le projet, pour que l’Etat puisse le porter financièrement dans sa partie infrastructure, en attendant que les privés démarrent sa mise en œuvre "dès l’année 2019".
 
A l’en croire, les entreprises privées mobilisées pour ce projet ont à cet effet "affiché une intention d’investir près de 56 milliards de FCFA dans cet agropole".
 
De même, "il attendu de l’Etat un investissement de 11 milliards de CFA, ainsi que des mesures d’incitation" pour permettre aux investisseurs privés de "rendre leur business plan non seulement rentable, mais également d’assurer l’attractivité de cet agropole au sud du Sénégal", a poursuivi M. Gningue.
 
Avec 67 milliards d’investissement, il est escompté de ce projet "près de 8700 emplois et près de 33000 tonnes de mangues", ainsi que "53 mille tonnes d’anacardes à transformer", a fait savoir Babacar Gningue.
 
L’agropole sud, qui va compter un total de 18 projets, sera implanté dans la commune d’Adéane (Ziguinchor) dont le maire a déjà mis à la disposition du projet un périmètre de 500 ha, a signalé M. Gningue.
 
Il a renseigné que deux autres agropoles seront construits dans le centre et le nord du Sénégal, également dans le cadre du PSE.
 
 

MK/BK