L’industrialisation, une des meilleures mamelles de l’émergence
APS
SENEGAL-CHINE-INDUSTRIE

L’industrialisation, une des meilleures mamelles de l’émergence" (Macky Sall)

Sindia (Mbour), 14 jan (APS) – L’industrialisation, qui fait partie des priorités du Plan Sénégal émergent (PSE), demeure "une des meilleures mamelles de l’émergence" du Sénégal, a indiqué mardi, à Sindia (Mbour, Ouest), le président de la République, Macky Sall.
 
"Si j’ai consacré au secteur de l’industrie autant de priorités dans le PSE, en l’inscrivant au rang des cinq initiatives présidentielles du projet +Liggeyal Euleuk+ (travailler pour demain, en wolof), c’est que l’industrialisation demeure une des meilleures mamelles de l’émergence de notre pays", a-t-il notamment dit.
 
Macky Sall s’exprimait à l’inauguration officielle de la première usine de fabrication de carreaux céramiques du Sénégal dénommée "Twyford ceramics", implantée dans le cadre de la coopération sino-sénégalaise.
 
"A travers l’initiative +PSE Cap sur l’industrialisation+, ma volonté est de faire du Sénégal un des pôles industriels majeurs au sein de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) qui est un marché commun de 400 millions de consommateurs, en attendant la mise en place de la Zone de libre-échange continentale (ZLECA) qui va concerner plus d’un milliard de consommateurs africains", a-t-il souligné.
 
"Le développement industriel n’arrive jamais par accident dans un pays. Notre pays, le Sénégal, est aujourd’hui sur la bonne voie, sur la voie de la transformation de la structure de notre économie", a-t-il ajouté. 
 
Avec le retour d’une "croissance forte, durable et inclusive", avec les importants investissements dans les infrastructures routières et autoroutières, avec les ressources énergétiques attendues à partir de 2022, avec le choix stratégique du PSE de promouvoir une société apprenante et une économie de l’innovation grâce à la formation professionnelle, le Sénégal devient de plus en plus un pays industriel, selon Macky Sall.
 
"La remontée des filières à très forte valeur ajoutée et au contenu technologique plus élevé, tels se déclinent, en vérité, les objectifs que j’assigne à notre politique industrielle", a-t-il fait valoir.
 
Aussi, il relève que "Twyford ceramics", est "cette gigantesque unité industrielle, la plus importante en Afrique subsaharienne", en termes d’investissements et de capacité de production, après celles implantées au Ghana, en Tanzanie et eu Kenya.

ADE/MD/ASB