Un député insiste sur l’entretien des infrastructures routières
APS
SENEGAL-INFRASTRUCTURES-STRATEGIE

Un député insiste sur l’entretien des infrastructures routières

Dakar, 4 déc (APS) - Le député Nicolas Ndiaye, jugeant ’’impressionnants’’ les efforts consentis par le gouvernement sénégalais dans le domaine des infrastructures notamment routières, souligne qu’il est autrement plus important de les entretenir.

"Le président de la République Macky Sall a fait des efforts en termes d’infrastructures depuis 2012. C’est phénoménal. C’est impressionnant", a-t-il avancé mercredi lors de la plénière de l’Assemblée nationale consacrée à l’examen du projet de budget du ministère des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement, pour l’exercice 2020.
 
Selon Nicolas Ndiaye du groupe parlementaire de la majorité Benno Bokk Yaakaar (BBY), "réaliser des infrastructures routières c’est bien, mais les entretenir, c’est encore mieux".
 
Il a donné en exemple le Ghana qui est selon lui en avance sur le Sénégal en matière d’entretien des infrastructures routières. 
 
Le député de Benno Bokk Yaakaar (majorité) a également invité le gouvernement à prévoir des dos d’ânes règlementaires sur certains axes lors de la réalisation de routes. 
 
"Cela va éviter aux populations de réaliser des dos d’ânes non réglementaires qui peuvent causer des accidents", a-t-il dit.
 
Le budget 2020 du ministère des Infrastructures, des transports et du Désenclavement a été arrêté, pour l’exercice 2020, à la somme de 295 350 566 500 FCFA pour 2 286 786 483 FCFA.
 
SG/BK