Accord de pêche : les utilisateurs du filet dormant ne veulent pas être laissés en rade
APS
SENEGAL-MAURITANIE-PECHE

Accord de pêche : les utilisateurs du filet dormant ne veulent pas être laissés en rade

Saint-Louis, 12 fév (APS) - Le secrétaire général de l’association des pêcheurs de Saint-Louis utilisant les filets dormants, Oumar Dièye, a invité, lundi, les présidents Macky Sall et Mohamed Ould Abdel Aziz, à prendre en compte ce type de pêche dans le protocole d’accord qui devrait être signé entre les deux pays.
 
"[Ceux qui pratiquent ce type de pêche] ne veulent pas être en rade par rapport à ces accords de pêche [qui devraient être signés], parce que la plupart des pêcheurs de Guet Ndar et de la langue de Barbarie, s’adonnent à cette forme de pêche, avec les filets dormants et lignes glaciales", a-t-il souligné.
 
M. Dièye s’exprimait lors d’un point de presse au quai de pêche de Guet Ndar, en présence des acteurs de la pêche et des mareyeurs.
 
Il a fait part de l’opposition de la majorité des pêcheurs de Guet Ndar à un éventuel débarquement des prises au site de Ndiago, situé en territoire mauritanien. Selon lui, "cela reviendrait à tuer l’économie à Saint-Louis, d’autant plus que les devises des produits de la pêche vont rester en Mauritanie".
 
Le secrétaire général des pêcheurs utilisant des filets dormants a salué l’engagement du président Macky Sall pour soutenir les acteurs de la pêche à Saint-Louis.

BD/ASB/ASG