La géolocalisation envisagée pour amoindrir les risques de disparition en mer (Oumar Guèye)
APS
ENEGAL-PECHE-SECURITE

La géolocalisation envisagée pour amoindrir les risques de disparition en mer (Oumar Guèye)

Joal-Fadiouth (Thiès), 16 mai (APS) – Le projet de géolocalisation en cours de mise en œuvre devrait apporter "une solution appropriée" aux risques de disparition en mer, a indiqué, mardi à Joal-Fadiouth (Thiès), le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye.
 
 
"La géolocalisation dont le projet est en cours de mise en œuvre devrait nous permettre d’apporter des solutions appropriées face aux nombreuses disparitions de pêcheurs en mer", a notamment déclaré M. Guèye qui procédait à la remise de moteurs hors-bord, de matériels et autres équipements destinés aux acteurs de la pêche.
 
"A ce jour, cinquante balises et une centaine offerte par l’Afrique du Sud, seront bientôt installées sur des pirogues des différentes localités, afin de tester leur efficacité. Au demeurant, la sécurité est d’abord une question individuelle avant de relever de la responsabilité étatique", a insisté Oumar Guèye.

Le ministre a par ailleurs invité les femmes et les acteurs à s’impliquer davantage à la sensibilisation "pour qu’enfin cette tendance haussière des pertes en vies humaines soit arrêtée".
 
Oumar Guèye qui a regretté la disparition de neuf pêcheurs artisans depuis le 26 février dernier a dit que "ce triste évènement est malheureusement le prétexte pour appeler solennellement nos pêcheurs artisans à la prudence et au respect des dispositions réglementaires en matière de sécurité en mer".

Selon lui, les investissements importants consentis par l’Etat du Sénégal pour le renforcement de la sécurité des pêcheurs "risquent d’être sapés par la négligence et la témérité de certains d’entre eux", a-t-il souligné.

ADE/PON