La protection et l’assistance aux acteurs de la pêche,  priorités de l’Etat (ministre)
APS
SENEGAL-ECONOMIE

La protection et l’assistance aux acteurs de la pêche, priorités de l’Etat (ministre)


Mbour, 8 fév (APS) - La protection, l’assistance et la solidarité agissante envers les acteurs de la pêche constituent des priorités pour l’Etat du Sénégal, a réaffirmé mercredi le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye.

M. Guèye était à la tête d’une forte délégation qui s’est rendue à Cayar, Fass Boye, Mbour et Joal, pour présenter, au nom du Chef de l’Etat Macky Sall et du gouvernement, les condoléances de la Nation à des familles de pêcheurs disparus récemment, ainsi qu’aux acteurs de la pêche.


Il a mis à profit l’étape de Mbour pour rappeler l’engagement de l’Etat du Sénégal, à travers son département, à mettre en œuvre, "de manière résolue", "une politique de renforcement de la sécurité en mer". Il a annoncé d’importantes dispositions pour assurer la disponibilité et l’accessibilité des gilets de sauvetage, par une réduction drastique du prix de l’unité, fixé à 2500 francs, et la mise en œuvre d’un programme annuel d’acquisition de 20.000 gilets.

"Le système de géo-localisation, l’immatriculation des pirogues, des actions de sensibilisation sur le respect des normes de sécurité, entre autres axes d’une politique visant à préserver la sécurité en mer, font partie des importantes dispositions qui ont été prises au profit des acteurs de la pêche", a indiqué le ministre qui est arrivé à Mbour dans l’après-midi.


Il a par ailleurs souligné la nécessité, pour les pêcheurs, de se conformer aux avis du service de la météorologie et, pour parer à toute éventualité, il a réitéré son appel pour le port systématique du gilet de sauvetage.



La présence de l’Etat aux côtés des acteurs de la pêche, en cette circonstance douloureuse, a été vivement appréciée par les acteurs locaux de la pêche et par les familles des victimes.


Ainsi, par la voix de leurs représentants, ils ont demandé au ministre Oumar Guèye, de transmettre leurs remerciements au Chef de l’Etat qui, à les en croire, ne cesse de confirmer, par des "initiatives et actions concrètes", toute la place qu’occupe le secteur de la pêche dans le Plan Sénégal émergent (PSE). Tout cela est aussi selon eux l’expression de toute l’attention que président Sall accorde à la protection et à l’épanouissement des acteurs de la pêche.


Et pour en donner une illustration, le ministre a évoqué les diverses réalisations dans plusieurs localités, comme Cayar qui bénéficiera d’un complexe frigorifique d’un coût de 500 millions de francs CFA, de deux camions frigorifiques et d’une aire de transformation des produits halieutiques pour un montant de 700 millions de francs CFA. 


Mbour aussi bénéficiera également d’un complexe frigorifique dont le montant des travaux n’a pas été révélé, alors que Joal Thann, un site de transformation de produits halieutiques, disposera d’une aire de transformation d’un montant d’un milliard quatre cent millions de francs CFA.

ADE/ASG/ASB