La pêche artisanale peut contribuer à l’intégration africaine (actrice)
APS
AFRIQUE-PECHE-INTEGRATION

La pêche artisanale peut contribuer à l’intégration africaine (actrice)

Nouakchott, 7 mars (APS) – Le secteur de la pêche artisanale peut contribuer ‘’efficacement’’ à l’intégration africaine,) travers la transformation et la commercialisation des produits halieutiques, a fait valoir la vice-présidente de la Confédération africaine des organisations professionnelles de pêche artisanale (CAOPA), Micheline Somplehi Dion.
 
‘’Le commerce régional, la transformation des produits halieutiques, ainsi que les nombreuses rencontres sous-régionales et régionales constituent, entre autres activités pouvant faciliter l’effectivité d’une véritable intégration africaine, telle que souhaitée par les peuples africaines’’, a dit Mme Dion.
 
Elle s’exprimait à l’occasion d’un atelier sur ‘’les droit de la femme et les réformes de la pêche en Afrique’’, ouverte dimanche à Nouakchott, la capitale mauritanienne.
 
‘’La pêche artisanale, si elle est bien organisée, peut être un moteur de développement durable, parce que c’est une activité génératrice de revenus, créatrices d’emplois et qui participe à la sécurité alimentaire de nos pays’’, a-t-elle estimé.
 
Mme Dion, par ailleurs vice-présidente de la Confédération nationale des coopératives de pêche en Côte d’Ivoire (FENACOPECI), a invité les femmes à connaître leurs droits pour qu’elles puissent avoir ‘’une meilleure visibilité’’ de leurs activités professionnelles en vue d’influer sur les politiques publiques de pêche.
 
ADE/ASB