Pêcheurs sénégalais-garde côtes mauritaniens : un fonctionnaire de la FAO souhaite des solutions aux incidents
APS
SENEGAL-MAURITANIE-DIVERS-REACTION

Pêcheurs sénégalais-garde côtes mauritaniens : un fonctionnaire de la FAO souhaite des solutions aux incidents

Dakar, 30 jan(APS) - Les problèmes à l’origine des incidents ayant entraîné la mort d’un pêcheur sénégalais tué samedi par des garde-côtes mauritaniens doivent être résolus "rapidement et efficacement", a souhaité Henry Debey, expert de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). 

S’exprimant à l’ouverture d’un atelier consacré à la gestion des pêcheries de thon de l’atlantique, il a dit espérer que ces incidents et les problèmes s’y rapportant seront résolus "rapidement et efficacement", avant de présenter ses condoléances aux parties concernées.
 
Des pêcheurs de Guet-Ndar, jeunes pour la plupart, ont manifesté lundi dans les rues de la ville de Saint-Louis, pour protester contre la mort d’un des leurs tué par balle par des gardes-côtes mauritaniens.
 
La victime a été tuée samedi alors qu’elle se trouvait à bord d’une pirogue en compagnie d’autres pêcheurs sénégalais.
 
Venu à Saint-Louis pour s’enquérir de la situation, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a annoncé que l’Etat avait pris toutes mesures nécessaires pour la protection des pêcheurs, avec l’envoi d’une patrouille de surveillance et de protection.
 
Le chef de l’Etat s’est aussi ému de la mort de ce pêcheur de Guet Ndar et réitéré "la ferme volonté de l’Etat du Sénégal de prendre des dispositions pour que ce genre de situation ne se reproduise plus", selon le ministre-conseiller en charge de la communication de la présidence sénégalaise.
 
Macky Sall qui s’est exprimé lundi face aux Sénégalais d’Addis-Abeba (Ethiopie), "en a parlé avec son homologue mauritanien", en marge d’un sommet de l’Union africaine, a précisé El Hadj Hamidou Kassé sur son compte twitter.
 
BHC/BK