DBF : les syndicalistes favorables à une reprise ‘’sans délai’’ des activités
APS
SENEGAL-MALI-RAIL

DBF : les syndicalistes favorables à une reprise ‘’sans délai’’ des activités

Dakar, 27 juin (APS) – Les syndicats des travailleurs de Dakar-Bamako Ferroviaire (DBF) ont fait part de leur engagement pour une reprise ‘’sans délai’’ des activités sur ce corridor pour ‘’l’intégration sous régionale, le développement harmonieux et durable’’ du Sénégal et du Mali, les deux pays actionnaires de cette société, a appris jeudi l’APS.
 
‘’Pour la reprise sans délai des activités ferroviaires sur le corridor Dakar-Bamako, pour l’intégration sous régionale et le développement harmonieux et durable du Sénégal et du Mali, nous nous engageons’’, ont-ils indiqué dans un communiqué transmis à l’APS.
 
Les syndicats sénégalais et maliens se sont réunis en urgence suite à l’annonce de la tenue d’une réunion dans la capitale sénégalaise vendredi du Comité inter-Etats.
 
Dans le cadre de la réhabilitation du chemin de fer Dakar-Bamako, une rencontre du comité inter-Etats est prévue vendredi et samedi à Dakar entre une délégation malienne et une délégation sénégalaise.
 
Cette rencontre est convoquée dans la perspective d’une reprise de l’activité ferroviaire que les travailleurs disent attendre avec ‘’impatience’’.
 
L’’intersyndical, souligne le communiqué, rappelle que la décision prise en 2015 par les deux Etats de résilier le contrat de concession de Transrail avait rencontré l’agrément des syndicats des deux pays, qui étaient préoccupés à l’époque par le sort de la concession qui n’avait pas donné les résultats escomptés.
 
‘’Les représentants des travailleurs que nous sommes avaient également marqué notre adhésion à l’agenda de la mise en œuvre du nouveau schéma institutionnel sur le chemin de fer Dakar-Bamako et la phase transitoire sur laquelle nous avons fondé beaucoup d’espoir’’, poursuit le texte.
 
Il souligne que ‘’l’intersyndical, conscient de la volonté des deux Chef d’Etat d’accélérer la mise en œuvre de la réforme institutionnelle sur le chemin de fer Dakar-Bamako, en appelle à la sagesse’’. 
 
‘’Notre espoir renait avec la convocation de la réunion du comité qui intervient quelques mois après l’engagement des deux Etats d’accorder à notre entreprise une subvention exceptionnelle de 10 milliards chacun et la nomination d’un nouvel administrateur général qui est en train de prendre beaucoup d’initiatives pour une reprise rapide des activités ferroviaires’’, indique la même source.
 
Les syndicalistes déclarent que le contexte actuel leur ‘’recommande d’accompagner l’Administrateur général afin de ne pas compromettre les nouvelles actions que nos deux Etats vont entreprendre à travers les décision du Comité inter-Etats de relance définitive de Dakar-Bamako ferroviaire’’.


SG/ASG/MD