L’AIBD,
APS
SENEGAL-AVIATION-TRANSPORT

L’AIBD, "un outil de développement économique et industriel", selon Xavier Mary

Diass (Mbour), 20 fév (APS) – L’aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), est "un outil de développement économique et industriel", a affirmé lundi Xavier Mary, directeur général de Limak-AIBD-Summa SA (LAS), la société chargée de l’exploitation de cette infrastructure aéroportuaire.
 
"L’aéroport est un vecteur de développement économique, et le Sénégal a mis l’accent sur un aéroport de qualité pour justement favoriser des arrivées et des départs de qualité. C’est un véritable outil de développement économique et industriel. Nous avons un très bel outil et nous devons en être fiers", a-t-il dit. 
 
M. Mary s’entretenait avec des journalistes de l’Agence de presse sénégalaise (APS) et du quotidien national Le Soleil, en marge d’une cérémonie organisée dans le cadre de l’accueil, à l’AIBD, du vol inaugural d’Air Peace, la deuxième compagnie aérienne du Nigeria. 
 
Cette nouvelle compagnie a obtenu le droit d’exploitation des airs vers le Niger, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana, le Sénégal, le Cameroun, la Gambie, la Sierra Léone et le Congo. 
 
"Notre vocation, c’est d’aider le Sénégal à se développer dans tous les domaines touristiques, des affaires, des visites, etc. L’AIBD ne cherche qu’à avoir de nouvelles compagnies, parce que nous avons aujourd’hui tous les éléments qui sont propices à un accueil efficace pour une compagnie aérienne et ses passagers’’, a fait valoir le directeur général de LAS. 
 
Il dit être convaincu que le Sénégal a "beaucoup d’opportunités" en termes de business, d’affaires, de congrès et autres évènements, mais aussi en termes de tourisme. " (...) nous sommes satisfaits par les résultats que nous obtenons aujourd’hui, les gens sont satisfaits et nous sommes en train d’avancer pour construire l’avenir", s’est réjoui Xavier Mary. 
 
Par rapport à la libéralisation de l’espace aérien qui est en train de se mettre en place, le DG de LAS a soutenu que même si le Sénégal n’a pas encore signé cet accord, l’AIBD se positionne dans une posture d’"aéroport moderne" qui offre de nombreux services de qualité. 
 
"Et nous tenons bien continuer sur cette lancée et même améliorer la qualité de service de l’aéroport", a-t-il promis, ajoutant qu’il attend le démarrage, le plus tôt possible, des activités d’Air Sénégal SA. 

ADE/ASB/ASG