Fatick : la phase 2 du MCA va connaitre une plus grande participation des communautés
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Fatick : la phase 2 du MCA va connaitre une plus grande participation des communautés

Ndangane Sambou, (Fatick) 12 juil (APS) - La phase 2 du programme Mangrove capital Africa (MCA), un programme de sauvegarde de la mangrove dans le Delta du Saloum, va connaitre une plus grande participation des communautés à la base, a indiqué jeudi le spécialiste mangrove de Wetlands, Yakhya Guèye.
 
La plateforme mangrove, les clubs environnement mangrove (CEM) et surtout les Groupements d’intérêt économique (GIE) vont également davantage être impliqués dans ce programme de Wetlands, a dit en substance Yakhya Guèye.
 
Il s’entretenait avec des journalistes lors d’un atelier d’évaluation du plan de communication élaboré dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la première phase du MCA en partenariat avec les responsables de radios communautaires et porteurs de projets de restauration de la mangrove.
 
’’Déjà acquise, la deuxième phase du MCA, a commencé depuis le 1er juillet 2019 et va s’exécuter en partenariat avec plusieurs acteurs et comités de gestion autour des aires marines protégées sur une durée de deux ans’’, a-t-il ajouté, précisant, que le MCA va intervenir dans plus de 9 communes, dans les départements de Fatick, et de Foundiougne.
 
Insistant sur l’importance du volet communication, M. Guèye, a indiqué que depuis l’année dernière, les radios communautaires et les porteurs de projet de restauration ont été réunis pour harmoniser et mettre en place un plan de communication et de sensibilisation sur l’importance de la mangrove. 
 
’’Le défi pour tous ces multiples acteurs dans le cadre de la deuxième phase, c’est d’essayer d’harmoniser, de créer des synergies dans leurs actions de communication et de sensibilisation
sur les thématiques de préservation de la mangrove du Delta du Saloum’’, a estimé de son côté, Ibrahima Hama, chargé de communication à Wetlands.
 
M. Hama s’est néanmoins félicité des émissions réalisées par huit radios communautaires sélectionnées dans le cadre du plan communication de la première phase du MCA. 
 
’’Sur les 64 émissions prévues pour toutes ces radios, 58 ont été déroulées, soit à un taux d’exécution de 91%’’, s’est-il réjoui.
 
 


AB/OID