Un expert invite à intégrer les technologies propres dans la stratégie à faible émission en carbone
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Un expert invite à intégrer les technologies propres dans la stratégie à faible émission en carbone

Dakar, 17 mai (APS) - L’élaboration d’une stratégie à faible émission en carbone nécessite la prise en compte d’une intégration de technologies propres, a déclaré, jeudi à Dakar, Ousmane Fall Sarr, président du comité technique énergie de la stratégie nationale pour la croissance verte.


"Cela requiert des volumes d’investissements assez importants pour assurer une bonne transition énergétique" a ajouté M. Sarr, qui intervenait lors de l’atelier de validation technique de la stratégie nationale pour une croissance verte au Sénégal.

"La stratégie nationale pour la croissance verte doit être en phase avec les engagements du Sénégal par rapport à l’Accord de Paris et notre contribution déterminée au niveau national (CND), mais aussi en prenant en compte les besoins d’émergence du pays à travers le PSE" a dit le président du comité technique.

"Cette stratégie ne doit pas entraver, a-t-il fait noter, les ambitions du Sénégal pour pouvoir aspirer à l’émergence en 2035".

"Nous savons que le secteur de l’énergie est prioritaire, considéré comme étant le secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre (GES)" a dit M. Sarr par ailleurs président du comité national changement climatique.

Ainsi, l’aspect le plus important durant ce processus est de voir comment faire pour mobiliser les financements requis afin d’assurer une bonne transition énergétique juste et qui ne se fait pas au détriment de nos ambrions de développement, a dit le président du comité technique énergie.

"C’est avec un grand intérêt que nous participons à ce processus d’élaboration de la stratégie nationale pour la croissance verte pour pouvoir garantir, la prise en compte de l’ensemble des préoccupations du pays en matière de développement" a-t-il indiqué.

SBS/PON