Un diplomate chinois salue la réussite de la coopération sino-africaine
APS
AFRIQUE-CHINE-COOPERATION

Un diplomate chinois salue la réussite de la coopération sino-africaine

+++Envoyé spécial : Birane Hady Cissé+++

Beijing (Chine), 17 août (APS) - Le diplomate chinois Sun Jiwen a salué samedi la coopération ‘’fructueuse’’ et ‘’réussie’’ entre la République populaire et les pays africains face aux critiques de certains Occidentaux qui, selon lui, sont ‘’sans fondement’’.
 
’’La Chine n’est jamais intervenue dans les affaires intérieures des Africains, surtout politiques. Ils (les Occidentaux) ont peur de la coopération fructueuse et réussie entre la Chine et l’Afrique. C’est pour cela qu’ils font des affirmations calomnieuses sans fondement’’ au sujet de cette coopération, a dit le diplomate.
 
Sun Jiwen, ancien ambassadeur de la République populaire de Chine au Gabon, s’entretenait avec des journalistes africains en séminaire à Beijing pour une vingtaine de jours. 
 
Il a réfuté tout ‘’diktat’’ dans le cadre de la mise en œuvre de cette coopération généralement qualifiée de ‘’gagnant-gagnant’’ par les dirigeants chinois.
 
’’Tous les projets de coopération entre la Chine et les pays africains ont été décidés par les deux parties après des consultations, après des dialogues avec des accords communs. On n’a rien imposé aux Africains. Mais nous avons beaucoup donné d’assistance aux pays africains’’, a expliqué le diplomate chinois.
 
’’Coloniser un pays, qui a fait ça ? Les Occidentaux. La Chine n’a jamais colonisé un pays. La Chine ne le fera pas. La coopération entre la Chine et l’Afrique est basée sur le respect de l’indépendance et de la souveraineté des pays africains’’, a poursuivi l’ancien ambassadeur chinois au Gabon.
 
Il a signalé que la coopération entre la Chine et l’Afrique est entrée dans une ‘’nouvelle ère’’.
 
’’Après la tenue du forum de Beijing sur la coopération sino-africaine en 2018 et la tenue du deuxième forum sur la ceinture et la route en avril, les deux parties ont décidé de faire la coopération dans beaucoup de domaines avec beaucoup de projets concrets. Il nous faut des efforts pour les mettre en œuvre’’, a-t-il souligné.
 
Le diplomate chinois a plaidé pour des ‘’idées identiques’’ sur les efforts à faire pour mettre en application les projets retenus dans le cadre de ces deux mécanismes de coopération.
 
’’Tous nos projets de coopération doivent être liés étroitement avec les intérêts des peuples. Il ne faut pas créer de grands projets, qui sont superficiels, mais des projets qui touchent à la vie des populations. Les populations doivent voir ce que leur rapporte la coopération sino-africaine’’, a dit Sun Jiwen.
 
Une trentaine de journalistes, venant de plusieurs pays d’Afrique francophone, participent à Beijing à un séminaire de formation d’une vingtaine de jours. Le séminaire est organisé par le ministère de Commerce de la République populaire de Chine pour ’’approfondir l’amitié traditionnelle’’ entre la République populaire et les pays africains.
 

BHC/OID