Macky Sall pour un renforcement des acquis de l’UEMOA
APS
SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE

Macky Sall pour un renforcement des acquis de l’UEMOA

Diamniadio, 3 nov (APS) - Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a appelé mardi ses homologues de l’Union monétaire ouest-africaine (UEMOA) au renforcement des acquis par un financement durable des économies, en vue de préserver la qualité et la soutenabilité la dette.
 
"Il nous faut renforcer ces acquis par un financement durable de nos économies afin de préserver la qualité et la soutenabilité notre dette et veiller au maintien de la paix et de la sécurité indispensables au développement de notre espace communautaire", a-t-il dit.
 
Macky Sall s’exprimait à l’ouverture de la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, dont les travaux se déroulent à Diamniadio (30 km de Dakar). 
 
Pour Macky Sall, ces sujets relèvent de "questions stratégiques qui requièrent des solutions concertées et immédiates".
 
Le président sénégalais note que les performances économiques de l’UEMOA "ont connu une évolution positive dans de nombreux domaines", tels que la sécurité alimentaire, l’énergie, les infrastructures, secteur dans lequel des "chantiers majeurs ont été portés personnellement par les chefs d’Etat" de cet espace communautaire.
 
"Voilà pourquoi, nous devons unir nos efforts si nous voulons atteindre nos objectifs d’émergence et améliorer les conditions de vie de nos populations", a-t-il ajouté.
 
Six des huit chefs d’Etat de l’UEMOA sont présents à cette rencontre. Il s’agit des présidents Rock Marc Christian Kaboré (Burina Faso), Mouhamadou Issoufou (Niger), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Faure Gnassingbé (Togo), Patrice Talon (Bénin) et de leur homologue sénégalais Macky Sall.
 
Le Premier ministre malien Boubou Cissé, de même que son homologue de Guinée-Bissau, Aristides Gomes participent à la rencontre. 
 
Les présidents des institutions et organes spécialisés de l’UEMOA sont aussi présents à ce sommet qui va porter sur "les mécanismes et stratégies" à mettre en œuvre pour faire face aux menaces terroristes dans les pays membres.
 
La dernière session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA a eu lieu le 10 avril 2017 à Abidjan. La dernière session ordinaire s’était tenue en juillet dernier à Abidjan, en Côte d’Ivoire.
 
La Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement est l’organe suprême de l’UEMOA qui définit les grandes orientations de la politique de l’Union. 
 
Elle se réunit au moins une fois par an, selon l’article 17 du traité de l’UEMOA, une institution commune à 8 pays ouest africains liés par l’usage d’une monnaie commune, le franc CFA.
 
Les pays concernés sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. 
 
BHC/BK