Des journées de prières de Cheikhna Cheikh Makhfouz Aidara à Banjul, sous la présidence d’Adama Barrow
APS
SENEGAL-GAMBIE-RELIGION

Des journées de prières de Cheikhna Cheikh Makhfouz Aidara à Banjul, sous la présidence d’Adama Barrow

De l’envoyé spécial de l’APS : Mohamed Tidiane Ndiaye

Banjul, 16 nov (APS) - Le président gambien Adama Barrow a présidé vendredi à Banjul des journées de prières initiées par la communauté chérifienne, dans le cadre de la commémoration du centenaire de la disparition de Cheikhna Cheikh Mahfouz Aidara, a constaté l’envoyé spécial de l’APS.

Organisées à l’intérieur du palais présidentiel gambien (The State House), ces journées ont mobilisé plusieurs imams et oulémas de la famille chérifienne, ainsi que des centaines de fidèles khadres venus partout de Gambie et d’autres pays de la sous-région (Guinée Bissau, Mauritanie, Sénégal).
 
Outre Adama Barrow, plusieurs membres du gouvernement gambien et des représentants d’associations religieuses ont assisté à cette manifestation tenue en prélude à la commémoration du centenaire de la disparition de Cheikhna Cheikh Mahfouz Aidara.
 
"Je suis heureux de vous recevoir. Un grand jour pour la Gambie (…)’’, a déclaré le président Barrow, saluant la tenue en terre gambienne de "ce genre d’évènement qui mobilise tous ces savants, tous ces imams et tous ces Chérifs au cours de plusieurs journées de prières au bénéfice de la Gambie et de son peuple".
 
Depuis jeudi, une caravane composée de chérifs et de plusieurs disciples khadres a quitté Ziguinchor (sud) pour rallier Banjul, la capitale gambienne, en passant par plusieurs autres villes du pays dont Brikama et Sukuta.
 
A Banjul, des journées de prières se tiennent jusqu’à dimanche à l’initiative de la communauté chérifienne de Darou Salam Chérif (Bignona).
 
La délégation chérifienne, sur demande des autorités gambiennes, s’est rendue à l’hôpital régional de Banjul, au Port, à l’Assemblée nationale et dans plusieurs autres services publics pour des séances de prières.
 
Né en 1855 à Hoad, en Mauritanie, Cheikh Mahfouz Ould Cheikh Abba Aïdara repose depuis 1919 à Darsalam Chérif, qu’il a fondé en 1913. 
 
Situé dans la commune de Kataba 1, dans le département de Bignona, Dar Salam Chérif garde témoignage du passage de Cheikh Cheikhna Mahfouz Aïdara.
 
Ce saint homme reste l’un des guides religieux dont l’action impacte toujours directement ou indirectement sur le vécu quotidien de certaines populations de l’Afrique de l’Ouest, par le biais de sa mission d’expansion de l’Islam.
 
Durant sa vie, Cheikh Mahfouz œuvra pour l’expansion de l’œuvre de son ancêtre et Prophète de l’islam Mohamad (PSL) en Guinée Bissau, en République de Guinée, au Mali, en Gambie et au Sénégal, plus particulièrement dans la région naturelle de la Casamance, renseigne une biographie dont copie est remise à l’APS.

MTN/BK/ASG