La Task Force de la coalition ’’Idy2019’’ professe le ’’vote utile’’
APS
SENEGAL-PRESIDENTIELLE-CAMPAGNE

La Task Force de la coalition ’’Idy2019’’ professe le ’’vote utile’’


Dakar, 18 fév (APS) – Thierno Bocoum, membre de la task-force de campagne de la coalition ’’Idy 2019’’, mise sur le ’’vote utile’’ pour faire triompher le candidat Idrissa Seck à la présidentielle du 24 février.

’’A mon avis, dans nos pays en développement, les débats idéologiques sont un luxe, les gens doivent pouvoir aller à l’essentiel, amener les électeurs à un vote utile au profit de notre candidat’’, a t-il dit dans un entretien avec l’APS, précisant que ’’Idy 2019’’ est bâtie ’’sur la base d’un accord programmatique’’.



’’Oui, nous avons trouvé des accords pour pouvoir aller ensemble et ça ne me gêne pas du tout parce que si vous regardez dans la coalition au pouvoir, Macky Sall, qui est un libéral, est soutenu par des socialistes’’, a expliqué l’ancien député.

Bocoum avait quitté Idrissa Seck avant de le rejoindre dans cette vaste coalition. Réfutant tout reniement avec ce ’’retour’’ auprès de son ancien mentor, il défie même quiconque de prouver qu’il a remis en question l’envergure présidentielle de son candidat quand il a décidé de faire cavalier seul en mettant sur pied le mouvement politique AGIR (Alliance générationnelle pour les intérêts de la République).



’’Je n’ai jamais remis en question ses capacités de dirigeant, sa carrure politique et ses capacités à mettre ce pays sur de bons rails’’, a confessé l’ancien député soulignant avoir décidé de voler de ses propres ailes tout en gardant ‘’des relations saines avec Idrissa Seck’’.


L’idée d’une alternance générationnelle à travers AGIR ne veut pas dire que tous les anciens leaders politiques doivent être mis à la poubelle de l’histoire, dit-il en substance.


’’Et aussi, je ne suis pas sûr que tous les hommes politiques manquent de conviction ou de vision et qu’ils sont toujours prêts à renier leurs principes et leurs valeurs à la première occasion’’, a-t-il insisté.


Thierno Bocoum, ’’membre à part entière’’ de la Task Force de la coalition ’’Idy2019’’, estime que le plus important, c’est d’amener les électeurs à un vote utile parce que ’’Idrissa Seck concentre toutes les qualités requises pour mettre en place les ruptures essentielles pour mettre notre pays sur la voie du développement’’.


La Task Force veut s’appuyer sur deux piliers essentiels ’’pour déboulonner’’ le président Macky Sall, candidat à sa propre succession.


Il faut, dans un premier temps, souligne Bocum, rappeler qu’il n’a aucunement respecté des engagements ’’comme la réduction de son mandat de 7 à 5 ans, le confinement du gouvernement à 25 ministres et la séparation des pouvoirs en accord avec les résultats des Assises nationales’’.


’’Mais aussi, nous expliquons aux électeurs et à nos concitoyens qui ont perdu tout espoir à des lendemains meilleurs à cause de leur état de pauvreté, que tout n’est pas perdu et qu’avec le candidat Idrissa Seck, on peut croire à ce pays’’, a-t-il ajouté, se réjouissant de la grande coalition qui s’est regroupée autour de leur candidat.


’’Notre message passe très bien et là où notre candidat passe, c’est une grande affluence des populations qui montrent leur adhésion. L’optimisme est là mais nous savons qu’il faut travailler jusqu’au bout’’, a insisté le jeune leader politique.


SD/OID