Législatives 2017 : L’UNACOIS Jappo condamne les violences électorales
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Législatives 2017 : L’UNACOIS Jappo condamne les violences électorales

Dakar, 17 juil (APS) - L’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS JAPPO) condamne "vigoureusement" la violence notée dans la campagne électorale à Dakar et dans certaines localités du pays a déclaré, lundi à Dakar son président, Cheikh Cissé.
 
 
Dans un communiqué transmis à la presse, le président de l’UNACOIS Jappo rappelle à "tous les partis politiques, coalitions et candidats qu’ils ne sont que des adversaires d’idées pour un court moment et non des ennemis irréductibles".
 
Selon lui, "le Sénégal est un et ne peut être scindé en autant de partis politiques et de coalitions".
 
Il a aussi rendu un hommage aux huit personnes décédées dans l’incident survenu, samedi, au Stade Demba Diop lors de la finale de la Coupe de la ligue qui opposait US Ouakam et Stade de Mbour (2-1), rapporte la source.
 
"L’UNACOIS Jappo s’incline devant la mémoire du sapeur-pompier mort lors de l’incendie du marché de Diourbel et des personnes mortes dans le drame du stade Demba Diop, présente ses condoléances aux familles des victimes, souhaite un prompt rétablissement aux blessés", lit-on dans le communiqué.
 
Le président demande à l’Etat de prendre ses responsabilités et plus de civisme aux citoyens. 
                                            
Vendredi dernier, des affrontements avaient éclaté à Dakar entre des militants de la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar (BBY) et la coalition Mankoo Taxawu Senegaal (MTS, opposition).
 
Les heurts se sont déroulés à Grand-Yoff, un quartier de la capitale sénégalaise considéré comme le bastion du maire Khalifa Sall, incarcéré depuis mars dernier pour détournement présumé de deniers publics.
 

SK/PON