Mbour : Nguéniène combat l’exode rural par des
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-DEVELOPPEMENT

Mbour : Nguéniène combat l’exode rural par des "actions concrètes" (adjoint au maire)


Nguéniène (Mbour), 15 oct (APS) – Le premier adjoint au maire de la commune de Nguéniène (Mbour, ouest), Etienne Sarr a rappelé, samedi, la détermination des autorités locales à combattre l’exode rural par des "actions concrètes" qui permettent de fixer les jeunes dans leurs terroirs respectifs.

Il s’agit, selon Etienne Sarr, de "faire en sorte que les jeunes soient fixés sur leurs terroirs et exploitent les potentialités agricoles, piscicoles et autres".

"Nous leur assurons des sessions de formation, en rapport avec les structures compétentes de l’Etat, notamment la Direction de l’horticulture" a souligné l’élu local.

Il ajoute que "des activités sont également menées pour le développement de l’ostréiculture, en rapport avec la coopération décentralisée, en direction des jeunes et des femmes, pour permettre d’arriver à bout de l’exode rural, surtout l’émigration clandestine".


Etienne Sarr s’exprimait en marge de la finale de football de la zone 13 B de l’Organisme départemental des activités de vacances (ODCAV) de Mbour, qui mettait aux prises l’Association sportive et culturelle (ASC) Bagana à celle de Diyabougou.


Les jeunes et les femmes s’activent également dans le traitement des déchets qui est une activité génératrice de revenus, a indiqué M. Sarr qui salue le partenariat entre sa collectivité territoriale et l’Unité de coordination de gestion des déchets (UCG) et la commune française de Benwir.

"Au niveau de la commune de Nguéniène, beaucoup d’actions sont faites à l’endroit des jeunes. Dans le domaine du sport, par exemple, annuellement, nous budgétisons cinq millions de francs CFA pour le tournoi du national populaire (navétanes) au niveau des zones de la commune, sans compter la coupe du maire dont la mise est de deux millions de francs CFA, soit un total de sept millions de francs CFA", a souligné M. Sarr.



Parlant au nom de la jeunesse, le président de la zone 13B, Cheikh Bouh Guèye a regretté le retard accusé dans la remise de la subvention municipale.

"On a joué quarante matches qui sont clôturés par cette finale, mais jusqu’à présent, on n’a pas encore reçu la subvention municipale qui devrait nous parvenir avant même le démarrage de nos activités" a-t-il dit.

Cheikh Bouh Guèye pense, toutefois, que "les autorités locales vont corriger cela très rapidement" afin que les jeunes puissent, pour les prochaines années, disposer de la subvention avant le démarrage des navétanes.



ADE/PON