Mbour : Mansour Faye lance la phase 2 de PROMOVILLES
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-INFRASTRUCTURES

Mbour : Mansour Faye lance la phase 2 de PROMOVILLES

Mbour, 25 fév (APS) – Le ministre du Développement communautaire et de l’Equité sociale et territoriale, Mansour Faye, a procédé mardi, à Mbour (ouest), au lancement de la deuxième phase du Programme de modernisation des villes du Sénégal (PROMOVILLES), a constaté l’APS.
 
Il a auparavant visité des réalisations de la première phase de ce projet dont l’objectif est d’améliorer la mobilité urbaine, réduire les coûts et les temps de déplacement, renforcer le système d’assainissement et la sécurité des personnes et des biens par l’éclairage public et améliorer le cadre de vie des populations urbaines.
 
La ville de Mbour a bénéficié d’un linéaire de 16 km de voirie assainie, éclairée et aménagée, pour un coût global de 8,5 milliards de francs CFA.

La première phase, achevée à 95%, a réalisé 6,85 km voirie, sur un financement de la Banque africaine de développement (BAD), à hauteur de 2,5 milliards de francs CFA.
 
La deuxième phase dont le financement est assuré par la Banque islamique de développement (BID) compte réaliser 9,15 km pour un montant de 6 milliards de francs CFA. Ces travaux vont durer 16 mois.
 
Pour le ministre du Développement communautaire et de l’Equité sociale et territoriale, la première phase a ‘’littéralement transformé le visage de la ville’’ de Mbour.  
 
’’Nous avons également écouté les populations qui ont exprimé leur satisfaction par rapport, non seulement à la voirie qui est éclairée mais aussi, à cette voirie assainie. Cela répond parfaitement aux préoccupations des populations ; des préoccupations auxquelles le président de la République, Macky Sall bien voulu apporter des solutions’’, a dit Mansour Faye.
 
Au-delà de la voirie, PROMOVILLES prévoit des équipements connexes d’information, d’assistance aux collectivités territoriales. 
 
’’Cela va se poursuivre parce que nous avons été récemment voir des bailleurs et 80 milliards de francs CFA supplémentaires vont être investis à travers les programmes d’équité territoriale mais également, 30 milliards de francs CFA réservés à PROMOVILLES’’, a déclaré Mansour Faye.

Il assure que , assurant que tous les centres urbains du Sénégal allaient d’ici à 2025 bénéficier des réalisations du PROMOVILLES.

ADE/OID/AKS