Cheikh Bamba Dièye appelle à ‘’redonner crédit et prestige’’ à l’Assemblée nationale
APS
SENEGAL-INSTITUTIONS

Cheikh Bamba Dièye appelle à ‘’redonner crédit et prestige’’ à l’Assemblée nationale

Dakar, 12 déc (APS) - Le député Cheikh Bamba Dièye (non inscrit) a proposé jeudi à ses collègues de ‘’redonner du crédit et du prestige’’ à l’Assemblée nationale.
 
‘’Il urge aujourd’hui, Monsieur le président, de [voir] comment redonner du crédit et du prestige à l’Assemblée nationale’’, a-t-il dit, s’adressant au président de l’institution parlementaire, Moustapha Niasse.
 
Il a fait ce plaidoyer lors d’une séance plénière consacrée à l’examen du projet de budget du ministère des Finances et du Budget pour l’année budgétaire 2020.
 
L’Assemblée nationale a adopté ce projet de budget, sans débat, en suivant une proposition d’un député.
 
‘’L’Assemblée nationale est un lieu privilégié de débats entre la majorité et l’opposition parlementaire’’, a rappelé Cheikh Bamba Dièye, ajoutant que l’absence de débats parlementaires peut donner aux Sénégalais l’impression que les députés leur cachent quelque chose. 
 
‘’Le débat est extrêmement important, il favorise l’équilibre démocratique’’, a souligné M. Dièye, déplorant l’absence de débat sur le projet de budget du ministre des Finances.
 
Le député Cheikh Seck, membre du groupe Benno Bokk Yaakaar (BBY, majorité), a également manifesté son désaccord avec la décision d’adopter ce projet de budget sans débat.
 
Le débat devrait permettre au ministre de faire des ‘’clarifications’’ sur le Budget de l’Etat pour l’année budgétaire 2020, qui s’élève à 4.224 milliards de francs CFA.
 
Cinquante-sept députés s’étaient inscrits pour la discussion générale préalable au vote du projet de budget.
 
Mais Ndiagne Diop, un député membre du groupe BBY, a proposé d’adopter le projet de budget du département des Finances sans débat. Une décision acceptée par 59 députés et rejeté par 17 autres. Quatre abstentions ont été dénombrées.

SMD/ESF/ASG