Contre le coronavirus, un Imam prône la prière et le respect des mesures de prévention
APS
SEENGAL-RELIGION

Contre le coronavirus, un Imam prône la prière et le respect des mesures de prévention

Louga, 23 mai (APS) – Mayoro Sall, imam de la famille de Serigne Abass Sall de Louga (nord), a appelé samedi les fidèles musulmans à respecter les mesures de prévention contre le coronavirus tout en faisant recours à la prière afin que le Covid-19 soit éradiqué.

‘’Prenons toutes les dispositions requises : la distanciation physique, le port du masque, le lavage des mains, mais nous ne devons pas perdre de vue la solution divine. Nous ne devons pas oublier la prière à Dieu en tant que croyant. C’est notre ultime recours’’, a-t-il déclaré en wolof.

Serigne Mayoro Sall s’adressait à des fidèles lors d’un sermon sanctionnant la prière de Laid El Fitre, marquant la fin du mois de ramadan. La famille Abass Sall de Louga et ses disciples figurent parmi les communautés musulmanes ayant opté de célébrer la Korité ce Samedi.

‘’Il est essentiel pour un musulman d’avoir foi en Dieu car lui seul pas éradiquer cette maladie de la terre. Nous devons retourner à lui, implorer son pardon car bon nombre de malheurs qui nous arrivent sont le fruit de nos mauvais actes et comportement’’, a soutenu l’Imam.

‘’Chacun de nous a peur de quelque chose. Cela peut être la maladie, l’avenir, la pauvreté, la mort, la perte d’une chose. La peur est un sentiment qui fait partie de nos vies, mais l’Islam détient toujours la solution pour y faire face’’, a-t-il insisté.

Le religieux largement revenu sur la peur qu’inspire la maladie à coronavirus au point d’occuper toutes les discussions non sans appeler à la responsabilité de tout un chacun dans la prise de dispositions permettant d’endiguer sa propagation.

Il a dans le même temps partagé avec les fidèles de l’importance Du jeûne et de la célébration de la fête de la Korité.

‘’Le jeûne est béni. Il nous procure des vertus et des valeurs inestimables. Une fois acquis, le musulman se doit de les garder au-delà du mois de ramadan’’, a-t-il recommandé.

‘’La Korité est un jour de fête pour ceux qui ont respecté le ramadan. C’est une bénédiction, une grande joie qui récompense notre dévotion. Et nous devons en remercier Allah’’, a-t-il dit.

Il a conclu son sermon en demandant aux musulmans de rester dans la ’’crainte de Dieu’’ pour espérer recevoir sa miséricorde.

SK/AKS