Toubacouta s’engage avec Djimbéring et Sédhiou pour des programmes de coopération prioritaires
APS
SENEGAL-DECENTRALISATION-PERSPECTIVES

Toubacouta s’engage avec Djimbéring et Sédhiou pour des programmes de coopération prioritaires


Toubacouta, 26 jan (APS) - La commune de Toubacouta, dans la région de Fatick, a signé samedi une convention-cadre de coopération décentralisée avec les communes de Djembéring et Sédhiou, aux termes de laquelle ces trois collectivités territoriales s’engagent unir leurs efforts pour développer des programmes de coopération dans des secteurs jugés prioritaires.

Cette convention-cadre a été paraphé par le maire de Toubacouta, Pape Seydou Dianko, et ses homologues de Djimbéring, Tonbong Guèye, et de Sédhiou, Abdoulaye Diop, en marge du festival sénégambien "Niumi Badiya".

 
"Cette coopération vise divers domaines de compétences dévolues aux deux collectivités territoriales dans l’accomplissement de leurs missions de conception, de programmation et de mise en œuvre des actions de développement économique, social, environnemental d’intérêt général", lit-on dans ce document dont l’APS a obtenu une copie.
 
Dans ce cadre, les deux parties "entendent unir leurs efforts pour développer des programmes de coopération dans les secteurs jugés prioritaires (agriculture, pêche, santé culture, commerce…)".
 
"Il s’agit de développer des stratégies pour la promotion de projets communs, productifs, l’élaboration, la production de projets communs, la sauvegarde et valorisation du patrimoine culturel, cultuel, naturel, historique etc.", peut-on lire.
 
Le maire de Sédhiou, par ailleurs ministre de la Culture et de la Communication, a appelé ses collègues de Toubacouta et de Djémbéring à "s’inscrire dans la matérialisation des politiques de l’Etat dont la Journée nationale de nettoiement".
 
"Dans le cadre cette convention, je voudrais que nos trois communes se distinguent entre elles à travers une compétition qui consacre la ville la plus propre", a dit Abdoulaye Diop, en présence de son prédécesseur au ministère de la Culture, Abdou Latif Coulibaly.
 
"Je voudrais, dans le cadre de cette convention, que nous fassions cette compétition et je souhaite que nos villes se classent parmi les villes les plus propres et les plus vertes", a-t-il déclaré.
 
Il a promis "la politique publique culturelle sera au centre de la politique de développement" de ces trois communes.
 
Le festival sénégambien "Niumi Badiya" se tient à Toubacouta. L’édition 2020 (24-27 janvier) a comme invités d’honneur les villes de Sédhiou et Djembéring et portait sur le thème "Culture et Tourisme : Quelles stratégies pour la destination Niombato-Sénégambie ?".
 
 
 
 
 


AB/BK