Dans l’armée, l’unité nationale prime les différences confessionnelles et ethniques (officier)
APS
SENEAGAL-SOCIETE

Dans l’armée, l’unité nationale prime les différences confessionnelles et ethniques (officier)

Saint-Louis, 10 nov (APS) - L’armée est au Sénégal un espace où ‘’toutes les différences confessionnelles, ethniques et sociales sont gommées’’ au profit de l’‘’unité nationale’’, a souligné le colonel Mbaye Cissé, commandant de la zone militaire 2 (Louga, Matam et Saint-Louis), à l’occasion de la Journée des Forces armées célébrée ce samedi.
 
La Journée des Forces armées, fêtée au Sénégal depuis une quinzaine d’années, a été célébrée cette année dans plusieurs capitales régionales, sur le thème : ‘’Les Forces armées, un exemple dans l’éducation à la citoyenneté et l’unité nationale’’.
 
Sa célébration est l’occasion pour l’armée de rappeler aux élèves des écoles militaires les ‘’valeurs civiques’’, pour ‘’l’affirmation et la consolidation de l’unité nationale’’, selon le colonel Cissé.
 
Les forces de défense et de sécurité de la zone 2 ont pris part à une prise d’armes, en présence des autorités administratives, coutumières et religieuses saint-louisiennes, à la place Faidherbe.
 
Selon le gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Aïdara Niang, la Journée des Forces armées est l’occasion de ‘’revisiter l’histoire des forces de défense et de sécurité’’ et de rappeler aux jeunes l’importance de l’‘’unité de la nation’’.
 
Le Sénégal a ‘’une armée républicaine, des forces de défense (…) qui veillent sur les intérêts de l’Etat, de nos frontières, qui assurent la sécurité des populations’’, a rappelé M. Aïdara, saluant la contribution des Forces armées sénégalaises aux opérations de maintien de la paix à l’étranger.

BD/ESF