Des agents de proximité déployés à Keur Damel pour sécuriser 300 maisons
APS
SENEGAL-SECURITE

Des agents de proximité déployés à Keur Damel pour sécuriser 300 maisons


Dakar, 18 fév (APS) – Le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur, Mamadou Diop, a procédé, samedi, au déploiement d’agents à la sécurité de proximité (ASP) pour la surveillance de 300 maisons de la cité Keur Damel, dans le cadre du programme "Quartiers sûrs" de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP), a appris l’APS.


La mise en place de ce dispositif pour la surveillance de ces habitations répond à une demande du Conseil de quartier de la Cité Keur Damel, renseigne un communiqué de l’ASP.



"Les premières missions des ASP consistent à informer, sensibiliser et secourir les populations, alerter les forces de Police et de Gendarmerie, après avoir identifié la présence d’individus suspects dans le quartier ou constater la commission d’infractions" a rappelé Mamadou Diop.

Il a ajouté que "les assistants à la sécurité de proximité, placés sous la responsabilité d’un superviseur, veilleront au bon fonctionnement du dispositif mis en place en opérant dans les limites administratives du quartier".



C’est dans ce cadre que le dispositif de sécurité mis en place opère "en parfaite entente" avec la gendarmerie et la Police, a souligné M. Diop. Il appelle la gendarmerie de la Foire et le commissariat des Parcelles assainies, compétentes dans la zone, à appuyer le dispositif.


Le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur a salué la démarche de l’ASP qui, depuis 2014, en prélude à l’élaboration des contrats locaux de sécurité et à la mise en place des comités départementaux de prévention et de lutte contre la délinquance, expérimente le concept de sécurité de proximité, à travers le programme "Quartiers sûrs" et la surveillance de certains édifices publics, dans la région de Dakar.


Pour sa part, le directeur de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité, Papa Khaly Niang, s’est félicité de l’initiative des résidents qui, selon lui, "promeuvent la coproduction de la sécurité". Selon lui, "les citoyens doivent prendre en charge leur propre sécurité".



Le maire de la Patte d’Oie, Banda Diop, a lui salué l’engagement du conseil de quartier, rappelant que les cités ont besoin d’un "cadre sain et sûr".

Aliou Ndiaye, président du Conseil de quartier, a, quant à lui, invité les riverains à collaborer avec les agents pour "pour que le service soit pérenne".

PON/ASG