Les recouvrements de l’IPRES ont progressé de 60,66 % en 5 ans (DG)
APS
SENEGAL-SOCIETE

Les recouvrements de l’IPRES ont progressé de 60,66 % en 5 ans (DG)

Dakar, 11 sept (APS) - Les recouvrements de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES) ont connu une progression de 60,66 % en 5 ans, selon le directeur général de l’institution.
 
"Nous avons amélioré le recouvrement qui est passé de 73 445 560 319 FCFA en 2013 à 121 060 212 620 FCFA en 2018 soit une progression de 60,66 % en 5 ans", a dit Mamadou Sy Mbengue, mercredi, lors d’une conférence de presse.
 
Il a relevé "une augmentation de plus de 50% sur les pensions entre 2012 et 2019 (...) et le paiement mensuel des pensions de retraite qui étaient jusque-là payées par bimestre".
 
Mamadou Sy Mbengue a salué "l’instauration d’une pension minimale fixée à 35000 F CFA pour 30000 pensionnés impactés pour un coût annuel de 5,3 milliards F CFA supportés encore par l’IPRES".
 
Il s’est également réjoui "du relèvement du plafond des salaires soumis à cotisation de 35% et celui du délai de stage qui est passé de 1 à 10 ans pour permettre l’obtention de pension acceptable, à défaut de sortir avec un versement unique conséquent (…)".
 
"Nous avons également réussi à recouvrer 30 milliards sur la dette publique alors que c’est l’Etat qui avait plutôt l’habitude de pomper l’IPRES et à ouvrir six nouvelles agences", a-t-il poursuivi.
 
"Il est clair que les reproches faits à mon équipe sont tendancieux et instrumentalisés car il ne s’agit pas de difficultés de paiement des pensions ou tout autre chose liée à ma gestion", a-t-il fait valoir.


DS/OID/ASB