Kolda : les bonnes affaires des tailleurs
APS
SENEGAL-TABASKI

Kolda : les bonnes affaires des tailleurs

Kolda, 30 juil (APS) - Les ateliers de couture, les salons de coiffure ainsi que les boutiques de produits alimentaires de la ville de Kolda (sud) ne désemplissent pas à l’approche de la Tabaski.
 
Les affaires sont particulièrement fastes pour les tailleurs qui font le plein de commandes, en dépit de la situation liée à la Covid-19, qui avait freiné les activités pendant la fête de Korité, quelque 3 mois auparavant.
 
’’Nous rendons grâce à Dieu, car il n’y a pas photo entre la Korité et la Tabaski. Actuellement, tous les ateliers des tailleurs font le plein, du fait d’un rush des clients qui, pour la plupart, ne s’étaient pas fait coudre de boubous lors de la Korité", déclare Sécou Seydi, un tailleur établi au marché central de Kolda.
 
Avec la Tabaski, explique-t-il, chacun veut se faire une belle tenue, surtout les femmes qui sont les plus nombreuses à solliciter les tailleurs.
 
"Nous avons plus de clientes en cette période, nos ateliers sont remplis et nous avons plus de commandes. Il faut respecter les délais de livraison, et moi, pour éviter des retards, j’ai loué les services d’autres tailleurs, et très honnêtement, les affaires marchent’’, confie Baidy Thiam, un tailleur dont l’atelier se situe près de celui de Sécou Seydi.
 
Dans les salons de coiffure, c’est également la grande affluence. Les femmes et les jeunes filles se distinguent particulièrement, car voulant coûte que coûte se faire belle.
 
"Nous avons plus de clientes que pendant la Korité. Il y a beaucoup de personnes qui se déplacent vers nos salons et certaines femmes font la commande à partir de leurs maisons où on envoie nos filles pour faire le travail", confie Rama, gérante d’un salon de coiffure.
 
Le commerce de produits alimentaires se trouve aussi envahi par les femmes à la recherche de condiments, comme l’oignon et la pomme de terre dont le kilogramme est vendu désormais au-delà de 500 francs CFA.
 
A moins de 72 heures de la célébration de la Tabaski, la capitale du Fouladou est en effervescence et est devenue le point de ralliement de nombre de ses fils vivant dans d’autres localités du Sénégal et qui reviennent pour célébrer l’évènement avec leurs familles.

MG/ASG/BK