Un salon d’hôtellerie et de restauration en novembre à Dakar
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Un salon d’hôtellerie et de restauration en novembre à Dakar

Dakar, 2 oct (APS) - La première édition du Salon de l’alimentation, de l’hôtellerie et de la restauration en Afrique de l’Ouest (SALORA) aura lieu du 16 au 18 novembre 2017, au King Fahd Palace, à Dakar, a annoncé lundi l’organisateur, Moussa Faye.
 
Les activités du SALORA porteront sur "la promotion de l’excellence dans l’industrie alimentaire et de l’hôtellerie en Afrique de l’Ouest", a précisé M. Faye lors d’une conférence de presse, dans la capitale sénégalaise.
 
Ce salon sera "un évènement multidimensionnel", a-t-il dit, annonçant la tenue d’un concours culinaire prévu pour "identifier les meilleurs chefs professionnels et amateurs de la région" (Afrique de l’Ouest, Ndlr). 
 
Le programme du SALORA comprend aussi des "ateliers spécialisés", dédiés à l’agroalimentaire, à "la gestion de l’accueil" et aux "nouvelles technologies des équipements hôteliers et de la restauration", selon Moussa Faye, directeur d’AMETrade/Sénégal, une société spécialisée dans l’"organisation de conférences" et la "gestion d’évènements économiques, commerciaux et scientifiques".
 
Le Salon de l’alimentation, de l’hôtellerie et de la restauration en Afrique de l’Ouest permettra aux entreprises devant y participer de "promouvoir leurs produits et services" et de nouer des contacts avec "de nouveaux réseaux de distribution et points de vente", selon M. Faye.
 
Le SALORA "va aussi permettre aux gestionnaires d’hôtels et de restaurants de se procurer directement des équipements et des services auprès des fournisseurs, au lieu d’aller visiter des événements commerciaux qui se déroulent dans d’autres continents", a-t-il souligné.
 
Selon Moussa Faye, ce salon sera l’occasion pour ses participants d’"identifier de nouvelles opportunités dans les industries alimentaires de l’hôtellerie et de la restauration en Afrique de l’Ouest", de "découvrir les dernières tendances et innovations", etc.
 
Le directeur du Bureau de mise à niveau des entreprises (BMN) du Sénégal, Ibrahima Diouf, a salué la tenue à Dakar du SALORA. 
 
L’organisation, dans la capitale sénégalaise, de ce salon découle d’"une idée pertinente", dans la mesure où le Sénégal présente d’"énormes potentialités" dans les domaines de l’alimentation, de l’hôtellerie et de la restauration, a indiqué M. Diouf.
 
"Le marché ouest-africain de l’agroalimentaire est en plein essor. Et le secteur de l’alimentation est dans une phase d’industrialisation irréversible", a souligné le directeur du BMN, estimant que le Sénégal peut attirer davantage de touristes rien qu’en leur proposant "de nouveaux produits alimentaires".

SK/ESF/BK