Le khalife de Diamal sera inhumé vers 11 heures (famille)
APS
SENEGAL-RELIGION-NECROLOGIE

Le khalife de Diamal sera inhumé vers 11 heures (famille)

Diamal (Mbirekelane), 13 fév (APS) - Le khalife de la cité religieuse de Diamal (Kaffrine), El Hadj Mame Abdou Cissé, décédé mercredi à l’âge de 76 ans, sera inhumé ce jeudi vers 11 heures du matin, a appris l’APS de sa famille.

La dépouille du marabout est arrivée mercredi à Diamal, cité religieuse du département de Mbirkelane, vers 21 heures, en provenance de Dakar.

Elle a été réceptionnée en présence des proches du défunt, des autorités politiques de la région de Kaffrine, entre autres personnalités.

Le défunt khalife va reposer au cimetière de Diamal, auprès de son père, Aladji Babou Mariètou, précise son fils Babacar Cissé.

Cinquième khalife de Diamal, El Hadj Abdou Cissé est le premier petit-fils d’El Hadji Abdoulaye Cissé dit Borom Diamal, à avoir accédé au khalifat. Son père, Aladji Babou Mariétou, fut le premier khalife de Diamal.

 L’école de Diamal a été créée en 1910, et toutes les matières des sciences islamiques du Fiqh (droit islamique) y sont enseignées, de la grammaire à l’astronomie, en passant par la littérature, selon Dr Djim Ousmane Dramé, chercheur au département islamologie de l’Institut Fondamental d’Afrique noire (IFAN) de l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.
 
Le fondateur de l’école de Diamal, El Hadji Abdoulaye Cissé dit Borom Diamal, né vers 1840 à Wanar, dans la région de Kaolack, était un fin connaisseur de l’Islam, dont l’apprentissage lui a valu un séjour en Mauritanie, entre 1876 et 1883.
 
"Il est né dans une famille où tout le monde maîtrisait le Coran. Son village natal, Wanar, abrite l’une des plus anciennes mosquées du Sénégal", souligne Djim Ousmane Dramé, dans un entretien accordé à l’APS.


 

MNF/BK