Mise en place d’un Conseil national des aînés en décembre (officiel)
APS
SENEGAL-SOCIETE

Mise en place d’un Conseil national des aînés en décembre (officiel)


Fatick, 28 août (APS) - Un Conseil national des aînés du Sénégal, qui se veut un cadre de représentation des personnes âgées de plus de 60 ans, sera mis en place en décembre, a annoncé, mardi à Fatick, le chef de la division de la promotion des personnes âgées à la direction de l’Action sociale, El Hadj Malick Sougou.

’’Ce cadre de représentation des personnes âgées du Sénégal va fédérer toutes les organisations des personnes du troisième âge en une seule entité afin de faciliter les échanges avec l’Etat, l’administration et toute organisation’’, a expliqué M. Sougou.


Il s’entretenait avec des journalistes en marge d’un CRD de sensibilisation et d’information sur les objectifs de mise en place de ce cadre de représentation des personnes âgées du Sénégal.


’’En plus de fédérer toutes les organisations des personnes du troisième âge, ce conseil va permettre à ses membres de continuer à participer au développement économique et social du Sénégal’’, a-t-il poursuivi.

L’instance permettra aussi ’’d’œuvrer pour la promotion et la protection des droits de ces personnes âgées confrontées à plusieurs facteurs de vulnérabilité’’, a-t-ilajouté. ’’Parmi ces difficultés, il a cité, la pauvreté, la vulnérabilité sociale, et institutionnelle, de même que les difficultés de santé’’.


’’Donc, a-t-il encore relevé, ce cadre de représentation des personnes âgées va tenter de prendre en charge toutes ces difficultés’’.

Le cadre ’’aura pour membre toute personne âgée de plus de 60 ans, membre d’association régionale, ou communale, qu’il soit pécheur, commerçant, agriculteur, retraité, bref tous peuvent adhérer à ce Conseil national des ainés du Sénégal’’, a-t-il souligné .


M. Sougou a précisé que ce conseil national des aînés restera un cadre selon les principes qui régissent l’association au Sénégal.

’’Ce cadre, a-t-il précisé, n’est pas un cadre partisan d’un régime politique, d’une confrérie, encore moins d’un parti politique mais se veut un cadre national qui va travailler avec l’Etat du Sénégal et toute organisation pour assister les personnes du troisième âge’’.

Selon l’ANSD, la proportion des personnes du troisième âge (de plus de 60 ans) ne cesse d’augmenter et au dernier recensement cette proportion est évaluée entre 800 mille et 900 mille âmes, soit entre 9% et 11% de la population sénégalaise.

Le CRD a été présidé par le gouverneur de la région Souleymane Ciss, en présence de plusieurs membres d’organisations de personnes du troisième âge de la région.

AB/OID/ASG