Vers une formation militaire
APS
SENEGAL-SOCIETE-CIVISME

Vers une formation militaire "spéciale’’ dans les écoles nationales

Dakar, 14 nov (APS) - Le président de la République Macky Sall a demandé mercredi au gouvernement "d’examiner les modalités d’une formation militaire spéciale dans les écoles nationales afin de renforcer la culture de la discipline et du civisme", a-t-on appris de source officielle.

Macky Sall, évoquant la Journée des forces armées célébrée samedi dernier, a demandé au gouvernement "d’examiner les modalités d’une formation militaire spéciale dans les écoles nationales afin de renforcer la culture de la discipline et du civisme", rapporte le communiqué du Conseil des ministres.
 
"Héritiers des valeurs cardinales historiques de la nation", les forces armées sénégalaises "font la fierté de celle-ci par leur loyauté, leur dévouement, leur patriotisme, leur professionnalisme, ainsi que leur exemplarité remarquable sur tous les théâtres d’opération, notamment au niveau international’’, a souligné le président Sall.
 
Il a adressé ses "chaleureuses félicitations" au ministre des Forces armées, Augustin Tine, au chef d’état-major général des Armées, Cheikh Guèye, au Haut commandant de la gendarmerie nationale, Cheikh Sène, directeur de la Justice militaire, aux officiers, sous-officiers, soldats, marins, aviateurs, gendarmes et sapeurs-pompiers "pour la parfaite organisation de la Journée des Forces armées célébrée, le 10 novembre 2018, autour du thème « Citoyenneté et Unité nationale »".
 
Le président de la République a renouvelé sa confiance aux forces de défense et réitéré "son engagement à ne ménager aucun effort pour assurer l’équipement adéquat de nos armées et l’amélioration continue des conditions de vie de nos militaires", rapporte le communiqué du Conseil des ministres. 
 
Il est ensuite revenu sur sa participation aux activités commémoratives du 100e anniversaire de l’Armistice à Paris, "marquées par la présence de 72 chefs d’Etat et de gouvernement", selon la même source.
 
Elle ajoute que chef de l’Etat a salué "à nouveau, la mémoire des Tirailleurs sénégalais qui ont sacrifié leur vie pour la défense du monde libre", avant de féliciter "nos anciens combattants", leur réaffirmant "notre respect et notre considération".

BK/ASG